Z comme… Zaza

0

Plus connue sous son vrai nom, Isabelle Bouysse, cette jolie brune est une figure majeure d’AB. Elle a connu l’ascension type de la jeune néo-comédienne sortie de nulle part, enchaînant tous les seconds rôles les plus ingrats, pour finir par devenir l’une des reines de l’univers AB. Cette montée en puissance, Isabelle la doit à son abnégation, mais aussi à l’amour, puisqu’elle a séduit et mis le grappin son producteur Jean-Luc Azoulay, qu’elle a épousé !

Après un premier guest d’extraterrestre dans l’improbable série des Musclés La Croisière Foll’Amour, Bouysse incarne la fantasque Zaza dans Hélène et les Garçons, dévoilant son jeu comique et sa mythique voix criarde. Son amoureux lui offre finalement un premier grand rôle dans la sitcom Talk Show, un projet fou censé décrire l’envers du décor du monde de la télévision. Concept osé et coûteux, la sitcom sera malheureusement refusée par TF1 (et diffusée seulement dans les années 2000 sur AB1…). Il faudra attendre le rôle de Jeanne dans Vacances de l’Amour, puis dans les Mystères de l’Amour, pour voir Isabelle Bouysse au sommet de son art. Dans un rôle irritant mais amusant de femme parfaite (la « Wonder Jeanne »), Bouysse va jusqu’à prendre symboliquement la place d’Hélène dans le cœur de Nicolas, du moins jusqu’aux Mystères de l’Amour.

Dans la dernière mouture de JLA, Isabelle Azoulay-Bouysse perd en effet progressivement sa place au profit d’une certaine Elsa Esnoult. La nouvelle « muse » d’Azoulay devient rapidement la nouvelle star de la série (avec en parallèle un rôle important dans la série Dreams) et sort dans la foulée un disque 100 % Porry/Salesses. Dans le même temps, « Madame AB » tire les ficelles en coulisses en devenant n°2 du Groupe JLA Productions. Après avoir été l’animatrice vedette d’IDF1, « Zaza » est en effet montée tout en haut dans la hiérarchie azouléenne, ce qui n’a pas manqué de susciter quelques grincements de dents au sein des collaborateurs de la JLA Holding. Sans être vraiment partie définitivement de la série, Zaza est la première femme de pouvoir de l’univers AB, ce qui doit forcer le respect. Il reste néanmoins à éclaircir un autre « mystère », pas vraiment « de l’amour » cette fois : celui de l’éviction d’Elsa Esnoult. Une étrange décision de la part du groupe JLA au vu de l’énorme promotion réalisée (une galette, un show-case, des clips, une mise en abyme de son « succès » au sein même de la série, comme à la grande époque d’Hélène). Il n’en fallait pas plus pour que les fans suspectent Isabelle Bouysse (par simple jalousie?) d’avoir mis elle-même la petite Elsa à la porte…

Commentaires