N comme… Nelly’s

0

C’est le nom générique de toutes les discothèques des sitcoms AB. Certes, le décor diffère légèrement entre celui d’Hélène et les Garçons et des Années Fac. Mais cette différence ne doit pas masquer l’essentiel : le Nelly’s est le lieu stratégique par excellence pour les intrigues « adultes » des deux sitcoms. Le Nelly’s permet en effet de dépasser l’ambiance bon enfant de la cafète et de ses séances de dégustation de jus d’orange. Désormais, plus question de se contenter d’une glace ou d’un flipper pour flirter, les héros des sitcoms partent au Nelly’s pour « choper », pour se battre et même pour picoler ! Mais surtout, on fait ce que tout le monde a l’habitude de faire dans une boite : danser ! Gérard Salesses troque alors ses sonorités habituelles pour de l’électro ! « DJ Gégé Salesses » nous offre des ambiances musicales fichtrement kitsch, so nineties. Techno, acid-house ou simples slows à la basse langoureuse, il y en a pour tous les goûts (même si le Nelly’s tourne en général autour de 3-4 titres).

Ainsi, le Nelly’s est l’occasion d’assister à une scénographie unique en son genre,où les comédiens et les comédiennes se trémoussent tant bien que mal (sans aucune musique, on peut imaginer l’ambiance surréaliste des tournages des scènes du Nelly’s qu’on vécu les sitcomédiens).

danse bik

Au palmarès des danseurs, on pourrait mettre en avant le sublime déhanché de Virginie, la « danse du balancement du cul de Bikialo », le « hair dancing de José », les affreuses chorégraphies des Jumelles Ever ou encore la tektonik avant l’heure du Krisprolls. On n’oubliera pas les figurants qui se sont aussi dépensés sans compter pour nous offrir d’inoubliables danses endiablées.

Commentaires