Jérôme Fuselier, le shooté d’AB

0

 Tout acte exige l’oubli. 
Nietzsche Friedrich Wilhelm.

Depuis quelques années, nombreux sont les reportages sur les « stars » actuelles passées chez AB productions : Guillaume Canet, Alexandra Lamy, Hélène de Fougerolles, Rebecca Hampton ou même Julie Gayet. Les sitcomologues se sont amusés à prendre le contre-pied de ce marronnier journalistique pour s’intéresser à ceux dont tout le monde se fout à présent : ceux que nous appelons les damnés d’AB, des seconds couteaux dont la carrière n’aura jamais décollé.

L'unique gauchiste de Premiers Baisers tente d'entraîner Juju dans des manifs.
L’unique gauchiste de Premiers Baisers tente d’entraîner Juju dans des manifs.

Pour commencer ce tour d’horizon de la lose made in AB, nous vous proposons un focus sur un certain Jérôme Fuselier, un jeune homme qui n’aurait jamais dû se trouver à l’écran, et qui le fut. Bienvenue dans l’univers pré-téléréalité.

Pire comédien toutes sitcoms confondues

Qui se souvient franchement de Jérôme Fuselier, celui qui incarne Fabien, le frère de Géraldine alors petite amie de Jérôme ? Même Google ne rend pas vraiment service à cet apprenti comédien qui a pendant quelques épisodes l’immense privilège de figurer au générique de Premiers Baisers. En effet, rien sur l’artiste, pas même un site de fan, juste l’habituelle page « Que sont-ils devenus? » et le site d’un éponyme informaticien dont le seul tort est d’être un éponyme d’un ancien d’AB.

Jérôme en concurrence avec le rockeur du Havre pour les beaux yeux de Justine.
Jérôme en concurrence avec le rockeur du Havre pour les beaux yeux de Justine.

Pourtant, on se doit de rendre un hommage à ce comédien que beaucoup s’accordent à qualifier de « pire comédien toutes sitcoms confondues », ce qui n’est pas un mince exploit. Jérôme débarque dans la série lors de l’épisode n°213 « Une mise en forme ». Il incarne le frère de Géraldine, l’odieuse petite polonaise qui a volé Jérôme à Justine. Immédiatement, il est présenté comme un idéal-type du beau gosse AB : il plaît à Isabelle, sait jouer au flipper et craque sur Justine. Mais très vite, tout va se compliquer pour ce pauvre Jérôme.

Son flirt avec Justine se révèle chaotique : il n’est pas à l’heure à son premier rendez-vous avec Justine pour cause de réveil, il privilégie les manifs aux études et n’est pas franchement en odeur de sainteté vis-à-vis de Jérôme, qui est alors le petit ami de sa sœur et ex de Justine. D’ailleurs un détail frappe : le nom de son personnage (Fabien) est le même que celui du comédien qui incarne Jérôme (Fabien Remblier). Cette petite boutade azouléesque annonce en fait le dur destin qui attend Fuselier : celui d’être le véritable loser de Premiers Baisers.

Justine, la LCR et la drogue

Tout y passe avec ce pauvre Jérôme qui possède l’ensemble de la panoplie du loseur 90’s : pot de gel renversé sur les cheveux, chemises oranges ou vertes dégueulasses…etc. Mais Jérôme a ce petit truc en plus qui fait de lui un élément incontournable de la sitcomologie : son air de shooté. En effet, dès que le frère de Géraldine apparaît dans une scène, une douce odeur de marijuana pénètre dans l’atmosphère.

L'image parle d'elle-même : Jérôme crève l'écran.
L’image parle d’elle-même : Jérôme crève l’écran.

Rarement un comédien AB n’aura eu l’apparence d’un drogué comme Jérôme. Au-delà de son charisme d’huître, c’est dans ses yeux insipides, sa diction et ses mouvements d’une lenteur inégalée que l’on cherche à déceler la quantité de drogue que Jérôme a pu prendre avant de tourner.

Drogué ou pas, Jérôme était peut-être tout simplement stressé ou alors carrément désinvolte vis-à-vis de l’univers AB ?

Jérôme efface des épisodes d'Amour Toujours : sacrilège !
Jérôme efface des épisodes d’Amour Toujours : sacrilège !

Cette dernière hypothèse correspondrait au mieux avec l’attitude du personnage Fabien. Sorte de lycéen baba-cool plus ou moins politisé, Fabien n’en glande pas une, ne séduit pas tant que ça les filles et pire que tout, se permet de se mettre à dos Monsieur Girard en lui effaçant un épisode d’Amour Toujours. Grosse erreur stratégique pour Fabien qui se rabat sur la lutte sociale en menant les manifestations lycéennes de Bonheur City. Contexte 1995 oblige, les scénaristes osent pour la première (et dernière) fois une référence à la brûlante actualité sociale de leur époque. Mais quoi de mieux qu’un Jérôme Fuselier pour discréditer un mouvement lycéen ?

Toutefois le meneur de la LCR de Premiers Baisers abandonne vite la politique pour Justine… sans succès. Fabien Remblier jaloux ne lui laisse aucune chance : « Laisse tomber mon grand. Justine c’est pas une fille pour toi ». Puis arrive un concurrent à la dentition irréprochable : Anthony Dupray. Les deux gominés se livrent une bataille sans merci pour la jeune fille. Encore une fois, l’humiliation est totale pour ce pauvre Jérôme qui se voit doublé dans la dernière ligne droite par ce plouc du Havre.

La relation des Jumelles avec le duo Jérôme & Anthony est plus que douteux.
La relation des Jumelles avec le duo Jérôme & Anthony est plus que douteuse.

Mais alors que l’on pensait que le personnage de Fabien était finit pour de bon, les scénaristes décident apparemment d’achever l’homme en le faisant sortir avec… les Jumelles. Anthony, punit lui aussi pour avoir fait de la concurrence à Luc rejoint Fuselier dans ce foursome aux relents nauséabonds. Ainsi, les deux anciens rivaux deviennent les nouveaux mecs des Ever et subissent toute la folie et la lourdeur des « ugly twins » : échangisme contre leur gré, jeux sordides au chewing-gum, cadeaux immondes « à la mode australienne », tout y passe pour ce pauvre Jérôme.

Buvant le calice jusqu’à la lie, Jérôme rate son bac et se voit éjecté de la série lors de la rentrée scolaire sans aucune référence à son personnage. Qui a dit que la vie est belle à Bonheur City ?

« Il ne faudrait pas que ses collègues tombent sur un blog AB et qu’il soit vu en compagnie de Suzy ou Suzon »

Mais qui était ce Jérôme Fuselier ? Pourquoi un tel massacre ? Malheureusement, nous n’en saurons jamais plus sur ce comédien débutant. Retrouvé il y a quelques mois sur le réseau social Facebook, Jérôme a refusé toute demande d’interview de notre part : « Je suis désolé de ne pouvoir satisfaire votre demande. Cordialement. »

Non, Jérôme ne piquera pas la vedette à Fabien. Ou l'inverse. C'est compliqué l'univers AB.
Non, Jérôme ne piquera pas la vedette à Fabien. Ou l’inverse. C’est compliqué l’univers AB.

On peut tout à fait comprendre ce refus, car aujourd’hui, Jérôme Fuselier est devenu quelqu’un de sérieux. Fini la fumette dans les loges de Premiers Baisers, Fuselier a su arrêter sa pseudo carrière de comédien à temps avant de reprendre ses études de géographie. Passer de Monsieur Girard à Pierre Vidal de la Blache n’a pas semble-t-il fait peur à Jérôme. Comme on peut le lire sur internet et sur Facebook, Jérôme Fuselier aurait une « maîtrise de Géographie Environnement Urbanisme et un master en Droit et Gestion de l’environnement. »

Désormais « chargé de mission scientifique » à Montpellier, Jérôme est probablement obligé de garder un semblant de crédibilité. Donc il ne faudrait pas que ses collègues tombent sur un blog AB et qu’il soit vu en compagnie de Suzy ou Suzon. Dans son curriculum vitae, on notera que l’année 1994 constitue un vide dans sa carrière scientifique. C’est seulement en 1995 qu’il rejoint la fac. C’est pourquoi nous pensons que cette année-là, Jérôme est monté sur Paris afin de devenir une star. Quelques joints et un bad trip plus tard, Jérôme a probablement tenté une carrière de comédien, chose qu’il doit amèrement regretter aujourd’hui.

Nous sitcomologues, ne le regrettons pas, et attendrons toujours un mot de la part de Jérôme sur son année sitcom à lui.

Commentaires