AB of Cards : le jeu officieux de la sitcomologie

0

Munissez-vous de jus d’orange Tang, d’une marmite de cassoulet, d’un CD de bruitages à base de rires enregistrés, d’au moins 5 de vos meilleurs amis, et lancez-vous sans plus attendre !

Vous avez toujours rêvé de jouer dans une sitcom AB ? D’interpréter un personnage légendaire digne de figurer parmi les héros cultes du blog de la sitcomologie ? Alors AB, le jeu est fait pour vous. Présenté dans sa superbe valise bleue griffée du mythique logo (un moulage des dents d’Anthony Dupray ainsi que la recette du space cake de Fava vous seront gracieusement offerts), il est immédiatement prêt à l’utilisation.

Munissez-vous de jus d’orange Tang, d’une marmite de cassoulet, d’un CD de bruitages à base de rires enregistrés, d’au moins 5 de vos meilleurs amis, et lancez-vous sans plus attendre !

Aucune feuille, stylo, dés ou pion ne vous sera utile : seules les cartes du jeu AB sont nécessaires. Elles se divisent en 5 catégories : Cartes Azoulay, Cartes Berda, Cartes Personnage, Cartes Caractère, Cartes Décor. Disposez ces 5 paquets de cartes sur la table, face cachée.

cartes1

Au début du jeu, chaque joueur commence par piocher une Carte Personnage : sur cette carte figure le nom du personnage que vous allez interpréter et hisser au sommet de la hiérarchie azouléenne ainsi que qu’une photo le représentant (il n’est pas interdit pour un homme de tirer une carte représentant un personnage féminin et inversement, c’est même plutôt drôle).

Ensuite, les joueurs piochent au hasard une Carte Caractère. Cette carte indique en quelques lignes le caractère que JLA a défini pour le personnage, et vous devrez essayer de l’interpréter au mieux (il est plus amusant que ce caractère ne corresponde pas à votre vraie personnalité).

cartes2

Une fois que tous les joueurs possèdent un personnage doté d’un caractère, le jeu est véritablement lancé, et vous êtes fin prêt à tourner le premier épisode de votre sitcom AB !

DÉROULEMENT D’UN ÉPISODE

jeuab

Au début de chaque épisode, tous les joueurs piochent 4 Cartes Décor. Ces cartes peuvent représenter des lieux, des objets, des événements, des états d’esprit pour un personnage. Les joueurs sont libres d’utiliser leurs 4 Cartes Décor au cours de l’épisode, à tout moment, et de la manière dont ils le veulent afin de pimenter le scénario.

Utilisée pour soi, une Carte Décor permet d’ajouter son grain de sel au scénario, et ce de manière irrévocable. Par exemple, si un joueur décide d’inviter les autres à aller au Nelly’s pour jouer le scénario, les autres joueurs sont libres de refuser si ils le veulent, ou de l’accepter si ça les amuse ou les avantage. Par contre, si ce même joueur décide d’inviter les autres au Nelly’s et joue la Carte Décor « Le Nelly’s », alors la décision ne souffre pas de commentaires : tout le monde se retrouve au Nelly’s.

Autre exemple : si un joueur, improvisant une scène, décrète qu’un personnage en a trompé un autre (et que ce n’est pas dans le scénario), les autres sont libres de le croire ou pas, d’accepter ou de refuser cet élément. Par contre, s’il décrète cela en jouant la Carte Décor « Trahison ! », alors cet élément de scénario est irrévocable et est considéré comme vrai pour tout le monde.

Notons que chaque joueur peut utiliser ses Cartes Décor à son avantage, ou bien pour ennuyer un autre joueur. Notons également qu’il n’est pas obligatoire de jouer toutes ses Cartes Décor lors d’un épisode, il est en effet possible d’en conserver pour l’épisode suivant.

Cette préservation de Cartes Décor sert surtout à constituer des combos de Cartes Décor, qui donneront lieu à une intervention dont un joueur aura du mal à se relever (par exemple, l’utilisation combinée de Junkie+Dealer+Prison peut permettre d’accuser le joueur ciblé d’être un junkie, de dealer de la drogue, et ainsi l’envoyer en prison. La combinaison Baston+Coup Mortel est également redoutable).

Un joueur peut également échanger ses Cartes Décor avec un autre joueur, mais attention, si deux joueurs commencent à débattre et à s’échanger des cartes, les autres joueurs peuvent les considérer comme des alliés : ce n’est pas grave, car les cabales d’acteurs ne sont pas rares chez AB, mais méfiez-vous tout de même des alliances car certains comédiens ont la parole légère…

cartes3

Ensuite, une Carte Azoulay est piochée (peu importe par quel joueur) et exposée à toute la table. Cette carte explique le scénario de l’épisode, soit 4 ou 5 événements qui devront se produire dans l’épisode, comme : Jean sort avec Mathilde, Sarah trompe Yves avec Christophe, il y a une élection de Mr Fac, c’est la semaine des exams, Joe fait une tentative de suicide…

C’est alors que débute le tournage de l’épisode proprement dit : tous les joueurs jouent l’épisode en se servant de leurs cartes et en improvisant pour jouer les 4 ou 5 éléments du scénario. Le scénario de JLA fait force de loi : tout ce qui y est écrit DOIT se passer (le scénario prime sur toute improvisation, toute Carte Décor, ou tout bénéfice tiré d’une Carte Berda). Si le personnage que vous interprétez doit coucher avec une fille que vous ne pouvez pas supporter, vous devez quand même le faire, mais la manière dont vous y parvenez importe peu (outre votre bagout, certaines Cartes Décor pourront vous y aider). Vous pouvez aussi tenter de la violer, peu importe ce sera oublié à l’épisode suivant.

Un exemple de Carte Azoulay.
Un exemple de Carte Azoulay.
Si le scénario vous impose de coucher avec Christelle, certaines Cartes Décor pourront vous y aider.
Si le scénario vous impose de coucher avec Christelle, certaines Cartes Décor pourront vous y aider.

Quand le scénario est terminé (les 4 ou 5 éléments clés ont été joués) et que plus personne n’a de Cartes Décor en main, l’épisode est terminé et on procède alors à un vote (à main levée ou à l’aide de petits papiers, comme l’on veut) : les joueurs élisent le meilleur comédien de l’épisode. Le vote peut être de toute bonne foi, mais il arrive souvent que quelques éléments très subjectifs entrent en ligne de compte (empêcher un comédien de continuer à voler la vedette, être allié avec un autre joueur, etc…). Quand le vote est fait, les récompenses et punitions sont allouées :

  • Le joueur qui arrive en dernière position est exilé en Finlande, et ne participera pas à l’épisode suivant.
  • Le joueur qui arrive en première position gagne le droit de piocher une Carte Berda.

Il y a 7 sortes de Carte Berda :

  • Musique : Claude Berda vous a repéré et vous offre l’opportunité d’enregistrer un album. Vous gagnez, pour les 4 prochains épisodes, le droit de balancer une « scène musicale » une fois par épisode (même si ce n’est pas dans le scénario) : vous vous emparez d’une guitare et chantez d’une voix de tombeur/tombeuse (sans être obligé de le faire en vrai), ce qui peut permettre de draguer, de résoudre un conflit, etc …
    Le fait d’avoir enregistré un album (Carte Berda « Musique ») permet à un joueur d’improviser et d’ajouter des scènes musicales sans avoir besoin de la Carte Décor « Rock Dégoulinant »
    Le fait d’avoir enregistré un album (Carte Berda « Musique ») permet à un joueur d’improviser et d’ajouter des scènes musicales sans avoir besoin de la Carte Décor « Rock Dégoulinant »
  • Téléfilm : Claude Berda a chuchoté votre nom à TF1. Vous jouez dans le prochain téléfilm de la chaîne. C’est le début de la gloire !
    Carte Berda "Téléfilm".
    Carte Berda « Téléfilm ».
  • Film : Vous avez tellement enthousiasmé Claude Berda qu’il a fait une proposition que l’on ne peut pas refuser à un cinéaste. Vous allez jouer dans un film. Inconvénient, vous ne serez pas là au prochain épisode, mais par contre, gros avantage : Pour les 4 prochains épisodes, aucun autre joueur ne peut vous forcer à vous ridiculiser ou à rendre votre personnage méprisable. Après tout, vous êtes une star!
    La Carte Berda «Film » fait de vous une star, et vous immunise pour 4 épisodes contre des improvisations humiliantes comme celles induites par les Cartes Décor Secte, Soumission, ou Coup Mortel.
    La Carte Berda « Film » fait de vous une star, et vous immunise pour 4 épisodes contre des improvisations humiliantes comme celles induites par les Cartes Décor « Secte », « Soumission », ou « Coup Mortel ».
  • Mannequinat : Claude Berda a apprécié votre sens du style, et a soufflé votre nom à une agence. Vous devenez mannequin pour LC Waïkiki ou Cimarron. Vous conservez cette carte, après tout vous êtes désormais mannequin. Par contre, si dans un épisode suivant, un autre joueur vous occasionne une dégaine affreuse (par exemple en utilisant contre vous la carte « Polo de Jérôme »), L’agence est mécontente et vous vire : la carte est alors remise dans le tas. Vous pouvez tenter d’éviter ce châtiment par votre sens de l’improvisation et l’aide éventuelle d’une ou deux Cartes Décor. Par exemple, en déclarant que vous ne portez ce polo ignoble que pour rendre service à un ami, qui possède ce polo et le portait ce matin alors qu’il avait rendez-vous avec la fille de ses rêves : ce n’est que par bonté d’âme et amitié que vous avez échangé son polo avec votre T-shirt super classe.
    La Carte Berda « Mannequinat » fait de vous un it-boy/une it-girl. Les autres joueurs peuvent tenter de vous faire chuter de votre piédestal en utilisant des Cartes Décor comme « Bretelles d’Ary » ou « Polo de Jérôme », mais une bonne utilisation de Cartes Décor comme « Amitié Virile » pourra vous sauver.
    La Carte Berda « Mannequinat » fait de vous un it-boy/une it-girl. Les autres joueurs peuvent tenter de vous faire chuter de votre piédestal en utilisant des Cartes Décor comme « Bretelles d’Ary » ou « Polo de Jérôme », mais une bonne utilisation de Cartes Décor comme « Amitié Virile » pourra vous sauver.
  • Interview : Claude Berda a fait de vous le/la porte parole des acteurs de la série et vous êtes convié à venir sur le plateau d’une émission télévisée pour y être interviewé. Les autres joueurs et vous-mêmes jouez alors l’interview : chaque joueur vous pose une question digne d’un journaliste de Télérama qui veut la peau de AB productions (comme par exemple : « Alors, qu’est ce que cela vous fait de vous ridiculiser dans une série AB ? »), et vous devez y répondre. A la fin de l’interview, si les autres joueurs jugent que vous vous en êtes bien sorti(e) (essayez d’être objectifs !), vous avez le droit de piocher 2 Cartes Berda (après tout, vous avez redoré le blason de la maison). Si par contre vous vous êtes fait démonter par les journalistes, la carte est remise dans le tas et vous ne bénéficiez de rien à part la condescendance de Claude Berda.
    La Carte Berda « Interview » (à gauche) vous donne la possibilité d’être interviewé lors d’une émission télévisée. Mais gare au sale caractère des journalistes…
    La Carte Berda « Interview » (à gauche) vous donne la possibilité d’être interviewé lors d’une émission télévisée. Mais gare au sale caractère des journalistes…
  • Scandale : Des paparazzi vous ont pris en photo en plein adultère, en train de fumer un joint, ou de vous battre dans une boîte de nuit. Pendant les 4 prochains épisodes, aucun autre joueur ne peut improviser une bagarre ou n’importe quel acte violent contre votre personnage. On ne casse pas les pieds d’un Bad Boy / d’une Bad Girl. SI votre scandale a été d’avoir fait un photoshoot érotique, vous pouvez choisir à la place, pour les 4 épisodes suivants, d’émoustiller la libido du sexe opposé (tous seront à vos pieds) au risque de vous faire haïr par les acteurs du même sexe qui vous prendront pour un/une exhibitionniste.
    Une Carte Berda « Scandale » a un effet futur sur l’attitude des autres comédiens par rapport à vous. Par exemple, ils pourront ne plus oser provoquer d’esclandre avec vous en utilisant une Carte Décor comme « Baston ».
    Une Carte Berda « Scandale » a un effet futur sur l’attitude des autres comédiens par rapport à vous. Par exemple, ils pourront ne plus oser provoquer d’esclandre avec vous en utilisant une Carte Décor comme « Baston ».
  • La Carte Berda «ami de JLA » est sans conteste la plus puissante du jeu…
    La Carte « ami de JLA » est sans conteste la plus puissante du jeu…

    Ami de JLA : Jean-Luc Azoulay a apprécié votre performance et vous a à la bonne. Tant que vous conservez cette carte, vous avez le droit de regarder le prochain scénario (la prochaine carte Azoulay) avant tout le monde, et de changer un élément du scénario. Par contre, à la suite d’un prochain vote, si vous finissez dernier ou avant dernier du classement, Azoulay vous fait la gueule : la carte est remise dans le tas. Une fois que le vainqueur a pioché sa Carte Berda, toutes les Cartes Décor sont remises dans le paquet, et ce paquet est mélangé à nouveau. C’est parti pour les épisodes suivants ! L’exemple suivant permet de mieux situer le déroulement d’une partie.


    Exemple de déroulement d’un épisode

7 joueurs se sont rassemblés pour jouer à « AB, le jeu ». En début de jeu, ils ont tiré des cartes personnages et caractère. Ces futures (éventuellement) légendes azouléenes interprètent les personnages suivants (pour simplifier, chaque joueur sera désigné par le nom du personnage qu’il interprète) :

  • Virzile : Un bad boy qui ne quitte jamais son perfecto, et cultive son attitude de loubard. Mais un grand cœur sommeille en fait en lui
  • Étienne : Le play-boy de la fac, gominé et toujours tiré à 4 épingles, est en fait un arriviste sans grand scrupules
  • Fred : Le sportif de la bande, toujours vêtu de joggings ou de maillots de son équipe préférée, sain (don’t do drugs, don’t drink and drive), et le confident de ces dames qui n’arrive jamais à conclure
  • Véro : La sainte nitouche de la série, une Hélène en puissance
    Christelle : Considérée comme l’intello de la bande, un brin pédante, elle est en couple avec Étienne (celui-ci étant sans doute plus attiré par ses ressources financières que par son charisme). Les joueurs de Christelle et d’Étienne sont alliés (tout le monde les a vu s’échanger des Cartes Décor durant les 2 derniers épisodes).
  • Eva : Jugée comme un garçon manqué par Véro et Christelle, elle est pourtant une amie de grande qualité, et est en couple avec le rebelle Virzile.
  • Julie : Une fille issue de la haute, qui passe son temps à dénigrer les autres. Elle a fini dernière au classement à la fin de l’épisode précédent, elle a donc été exilée en Finlande et ne participe pas à celui-ci.

Les joueurs ont déjà interprété 4 scénarios, au cours desquels certains se sont distingués (c’est-à-dire ont gagné les votes de fin d’épisode et ont donc pioché une Carte Berda) : l’interprète d’Étienne est devenu un ami de JLA et a tourné un film, le comédien jouant Virzile a enregistré un album qui a fait sensation, et la jeune star qui joue Eva est devenue mannequin pour Agnès B.

La tactique n’a pas été la même : certains joueurs ont préféré ne pas utiliser toutes leurs Cartes Décor lors des épisodes précédents, d’autres les ont toutes utilisées. Au début de ce cinquième épisode, les joueurs piochent chacun 4 Cartes Décor. Voici la situation de chacun au début de ce tournage :

  • Étienne possède 2 Cartes Berda (« Ami de JLA » et « Film »), avait réussi à conservé 5 Cartes Décor (« Prison », « Dealer », « Polo de Jérôme », « Puceau à Vie », « Rectal »), et en pioche 4 nouvelles : « Flipper », « Gin Tonic », « Alibi », « Attaque de Loubards ».
  • Virzile possède 1 Carte Berda (« Musique »), n’ayant pas conservé de Carte Décor, il pioche : « Cocu(e) », « DJ Bob », « Le Nelly’s », « Éducation Nationale Défaillante ».
  • Fred ne possède pas de Carte Berda ni de carte Décor, il pioche : « Dragon Zin Boule », « Coup Mortel », « Super Salope », « Marabout ».
  • Véro ne possède pas de Carte Berda ni de carte Décor, elle pioche : « Volte Face », « Étalon de la Fac », « Esclave », « Bon plan ».
  • Christelle ne possède pas de Carte Berda ni de carte Décor, elle pioche : « Déprime », « Bizoutouze », « Ah OK d’accord », « Best Friends Forever ».
  • Eva possédait 1 carte Berda « Mannequinat », et avait conservé la Carte Décor « Repêchage ». Elle pioche : « Protection », « Vengeance », « Révélation », « Chambre de… »

En tant qu’ami de JLA, Étienne a le droit de regarder avant tout le monde la prochaine Carte Azoulay (scénario) et d’en modifier un élément. Cette carte montre les éléments suivants pour l’épisode :

– Élection de Miss Fac
– Examens
– Étienne trompe Christelle
– Fred commence à avoir un faible pour Eva
– Christelle inaugure une nouvelle attitude

L’élément « Fred commence à avoir un faible pour Eva » ne plaît pas à Étienne, et il décide de la changer en « Virzile a volé dans la caisse du Nelly’s ». Ce qui lui permettra de briser une part de la réputation de Virzile, ce rival qui commence à l’agacer. En plus, avec les Cartes Décor « Prison » et « Dealer », il a de quoi ternir sérieusement l’image de son partenaire dans la série (enfin, du personnage qu’il interprète).
La carte scénario est exposée à la table, et Étienne explique l’élément qu’il a changé en tant qu’ami de JLA. Bien sûr, Virzile tire la tronche. Tout le monde est prêt ? Attention, moteur… Épisode 5… Action !

SCÈNE 1 :

C’est Eva qui prend la parole la première : jouant la Carte Décor « Chambre De… », elle invite ses amies Christelle et Eva dans sa chambre universitaire. Là, elle utilise sa Carte Décor « Révélation» pour révéler à Christelle qu’Étienne l’a trompée (Note les dialogues entre les joueurs, qui sont censés vraiment jouer cette scène rapidement, ne sont pas transcrits ici : nous faisons confiance à votre imagination débridée !). Christelle use de sa Carte Décor « Déprime » : cette nouvelle l’abat, et elle décide d’arrêter d’être une nunuche. Elle décide de quitter Étienne quoi qu’il dise, et se trouver un nouveau petit ami (c’est les garçons qui vont pleurer !) : ceci sera son changement d’attitude. Deux éléments du scénario ont été joués.

cartes12
SCÈNE 2 :

Étienne prend la parole : avec sa Carte Décor « Flipper », il place l’action de cette scène à la cafète. Lui-même, Virzile, et Fred, sont en train de jouer au Flipper. Il lance la discussion sur les Examens, mais n’a pas beaucoup d’arguments pour la faire avancer. Christelle et ses amies débarquent à la cafète et elle commence à incendier Étienne pour l’avoir trompée. Etienne se défend en jouant sa Carte Décor « Alibi » : il ne pouvait pas être au Nelly’s en train d’embrasser cette fille, car il avait une soirée foot avec ses potes Virzile et Fred, qui témoignent en sa faveur (ah, la solidarité masculine…). Notons que le scénario de JLA est la loi : Étienne a bel et bien trompé Christelle, mais il n’y a pas de preuves flagrantes qu’il l’ait fait.

Du coup, Virzile utilise sa Carte Décor « Éducation Nationale défaillante » : Le prof de philosophie a du emmener sa copine en cure de désintoxication à l’alcool car elle s’est encore soûlée la gueule au gin tonic. Résultat : il n’y a pas d’examen. Tout le monde est content, et pour fêter ça, il joue la Carte Décor « Le Nelly’s » et déclare que l’élection de Miss Fac, qui est en projet depuis une semaine, pourrait du coup avoir lieu ce soir au Nelly’s.

cartes13
SCÈNE 3 : 

Tout le monde est au Nelly’s. N’ayant à priori pas de parti pris (vu qu’il n’est pas en couple avec Christelle ni avec Eva), Fred se propose comme membre du jury (ce qui est bien joué de sa part). Pour fêter ce succès de Fred, Virzile l’attaque avec la Carte Décor « DJ Bob » : avant de faire partie du jury, Fred devra animer la soirée aux platines. Fred imite donc DJ Bob du mieux qu’il peut, sous les rires des autres joueurs.

Pendant ce temps, craignant que Eva (qui est mannequin) ne gagne encore une fois le concours, Véro décide qu’il est grand temps de changer un peu d’attitude. Elle montre discrètement sa Carte Décor « Étalon de la Fac » (dont elle n’a pas tellement l’utilité) à Fred dans le but de l’échanger. Celui-ci accepte de l’échanger avec sa Carte Décor « Super Salope » : il possédera ainsi un futur combo appétissant « Marabout » + « Étalon de la Fac ». Tout le monde a repéré l’échange de Cartes Décor et considère désormais Véro et Fred comme des alliés.

Véro utilise immédiatement ses Cartes Décor « Volte Face » et « Super salope » : la sainte Hélène se métamorphose en aguicheuse vénale. Elle en profite pour draguer Fred, qui fait partie du jury, afin qu’il incite tout le monde à voter pour elle. Malheureusement, la réputation d’honnêteté de Fred faisant qu’il n’accepte pas cette tentative de corruption à base de sexe, elle est obligée d’en venir aux grands moyens et joue donc sa Carte Décor « Esclave » : Fred est pris au piège dans les filets de la nouvelle mante religieuse de la série et fera voter le jury pour elle.

cartes14

Pendant ce temps, Christelle, qui joue à fond sa nouvelle attitude, utilise sa Carte Décor « Best Friends Forever » pour piquer Virzile à Eva pendant la soirée (sûrement pendant que les couples s’enlacent sur « Un amour de vacances »). Décidément, ce n’est pas la soirée d’Eva…

L’élection de Miss Fac a lieu, et c’est bien entendu Véro qui est choisie. Eva décrète qu’elle part bouder dans sa chambre.

C’est le moment que choisit Étienne pour accuser publiquement Virzile d’avoir volé dans la caisse du Nelly’s, provoquant un scandale dans la soirée. Mais ce n’est pas très bien joué de sa part, car même si c’est la vérité (le scénario de JLA est la loi, on le rappelle), il ne peut pas appuyer son argument avec une Carte Décor. Du coup, Virzile se défend comme il le peut, et joue sa Carte Décor «Cocu » : Il accuse Étienne de proférer des fausses accusions contre lui, car il est jaloux que sa copine Christelle l’ait embrassé pendant un slow (à ce moment là de la partie, tous les éléments du scénario ont été joués, l’épisode pourrait très bien s’arrêter maintenant).

Mais voyant qu’il ne s’en sort pas, Étienne dégaine son arme fatale : jouant les Carte Décor « Dealer » et « Prison », il informe tout le monde que Virzile deale de la drogue aux clients du Nelly’s, qu’il a appelé la police et ils ne devraient pas tarder à venir l’arrêter…

cartes15
SCÈNE 4 :

Virzile décide alors de dégainer une scène musicale (ayant enregistré un album, il en a le droit) : il se précipite dans la chambre d’Eva, s’empare d’une guitare, et chante qu’il l’a toujours aimé et qu’il l’aimera toujours, même en prison. Puis il laisse Eva, bouleversée, et se sauve. Mais n’oublions pas que les Cartes Décor sont invincibles au cours d’un tournage (tant qu’elles ne contredisent pas le scénario) : Virzile se fera quand même attraper et filera en prison…. Mais au moins, il s’en va comme un prince !

Étienne ne s’arrête pas là : il veut finir l’épisode autrement qu’avec une réputation de type qui balance ses potes à la police. Il file donc à la chambre d’Eva dans le but de la draguer (vu que Virzile est parti). Voyant que celle-ci a décidé de rester avec Virzile malgré qu’il aille en prison, Étienne utilise sa Carte Décor « Gin tonic » : il prépare des Gin tonic à Eva pour qu’elle se console, puis, décide de profiter de son état d’ébriété pour tenter de la violer. Ceci dit, il ne possède pas la Carte Décor « Tentative de viol », et Eva a donc le droit de refuser cette action de la part d’Étienne. Mais elle possède la Carte Décor « Vengeance » et compte bien en profiter. Elle aurait pu choisir de se laisser violer, puis de confier ça à ses amis qui seraient allés casser la gueule d’Étienne au prochain épisode, mais elle préfère ne pas se laisser violer et joue sa Carte Décor « Vengeance » tout de suite : elle décide de crier au secours, pour que ses potes débarquent et mettent une branlée à Étienne.

Fred, Christelle, Véro, ainsi que deux ou trois seconds couteaux de la série dont on ne retient jamais les prénoms débarquent dans la chambre d’Eva et voient la tentative de viol de ce petit salaud d’Étienne. Christelle en profite pour jouer sa Carte Décor « Ah OK d’accord » : celle fois, c’est vraiment fini. Et là, Fred peut râler contre l’injustice de ce jeu : en effet, il possède des Cartes Décor comme « Dragon Zin Boule » ou « Coup Mortel », qui lui auraient permis d’étaler quasi définitivement Étienne, mais malheureusement, Étienne a tourné dans un film il y a deux épisodes, et il possède encore son aura de star : il est impossible de le rendre ridicule, de l’humilier, ou de rendre son personnage haïssable.

Il considère donc, malheureusement, qu’il lui balance un bon coup de poing dans la figure, mais Étienne est une star : il ne va pas s’éclater lamentablement par terre, ne finit pas KO, mais se contente de faire deux pas en arrière, de s’essuyer les lèvres, et de sortir de la pièce avec un petit sourire en coin. Fred ne peut pas supporter de se faire narguer ainsi et traite Étienne de tous les noms. Étienne, voulant châtier Fred, lui sort un discours comme quoi il ne sera toujours que le bon pote des filles, et qu’il ne sert à rien. Il ponctue cette tirade de sa Carte Décor « Puceau à vie », puis sort de la chambre en claquant la porte.

cartes16
FIN DE L’ÉPISODE

C’est la fin du tournage, et il faut maintenant voter pour le meilleur acteur et la meilleure actrice de l’épisode. Les joueurs ont choisi de préparer, avant de commencer à joueur, des petits bouts papiers pour chacun, sur lesquels sont inscrits les noms des autres acteurs (il s’agit donc d’un vote à « bulletin secret »), et doivent choisir chacun un acteur et une actrice (en cas d’égalités, un second tour est rapidement organisé). Christelle, sentant le vent tourner, lâche Étienne pour Virzile et choisit de voter pour Véro (elle aurait pu voter pour Eva, mais celle-ci ayant déjà une Carte Berda, elle ne prend pas de risques). Fred vote également pour Véro, étant un comédien allié (et son esclave dans la série). Au final les votes donnent le classement suivant, du premier au dernier:

– Véro
– Virzile
– Christelle
– Étienne
– Eva
– Fred

  • Étienne a sauvé les meubles : il ne finit pas dernier ni avant dernier, et conserve donc sa Carte Berda « ami de JLA ». Il a conservé les Cartes Décor « Polo de Jérôme », « Rectal », et «Attaque de loubards ». Malheureusement, c’est Eva est mannequin et la carte « Polo de Jérôme » ne pourra pas lui nuire (seule une Carte Décor comme « Combinaison fluo de Virginie » pourrait briser sa réputation). Par contre, il peut vraiment pourrir la vie de Virzile en prison avec la carte « Rectal », et imaginer une « Attaque de Loubards » à la fac qui seraient des junkies envoyés par Virzile pour se venger…
  • Virzile a beau être en prison, il n’a pas raté son épisode, et pourra compter sur Eva pour le sortir de là, en plus des Cartes Décor qu’il piochera.
  • Fred finit dernier au classement : il est exilé en Finlande et ne participera pas à l’épisode suivant. La carte « Puceau à Vie » qu’il a subie ne l’inquiète pas : avec ses Cartes Décor « Marabout» et « Étalon de la Fac », il sera bientôt un sex-symbol (quelle métamorphose durant ce voyage en Finlande !). Quand à Étienne, grâce aux Cartes Décor « Dragon Zin Boule » et « Coup Mortel » qu’il a conservées, il lui réserve de bien mauvaises surprises, et il ne serait pas étonnant qu’Étienne finisse la série tétraplégique.
  • Véro a fini première du classement, et gagne le droit de piocher une Carte Berda : elle pioche la carte « Musique ». Voici donc une deuxième actrice qui enregistre un album pour AB. Au vu de sa métamorphose en super salope, nul doute que JLA et Salesses lui écriront une belle chanson bourrée se sous-entendus évocateurs. Ayant conservé la Carte Décor « bon plan », et disposant d’un esclave en la personne de Fred, voici une jeune actrice qui prend un bel envol.
  • Christelle s’est débarrassé d’Étienne, et a eu une brève aventure avec Virzile : son personnage se déniaise un peu (pas au point de Véro, mais il y a du progrès). Elle peut mieux faire pour les épisodes suivants.
  • Eva est toujours mannequin, et a conservé les Cartes Décor « Protection » et « Repêchage » : voilà une adversaire sérieuse. Même si elle n’a pas brillé durant cet épisode, ça ne l’empêche en aucun cas de rester dans la course et de prétendre à devenir une vraie star AB.

cartes17
Les Cartes Décor utilisées au cours de l’épisode 5 sont remises dans le tas, le tas est mélangé, tout le monde boit un petit coup de jus d’orange pour se remettre en forme. Le tournage du sixième épisode va bientôt commencer, avec le retour de Julie de Finlande (elle a du croiser Fred à Roissy)…

FIN DU JEU

Une saison de sitcom comprend normalement 22 épisodes, mais si vous n’avez pas toute la nuit devant vous, vous pouvez tout à fait réduire ce nombre. Quoi qu’il en soit, à la fin de la saison, le ou les gagnants sont ceux qui :

  • Sont toujours « ami de JLA » à la fin de la saison (c’est-à-dire qu’ils ont toujours cette carte en leur possession).
  • Sont toujours mannequins à la fin (c’est-à-dire qu’ils ont toujours la Carte Berda « Mannequinat » en leur possession).
  • Ont enregistré 3 albums.
  • Ont tourné dans 2 films ou 4 téléfilms.

Ces conditions de victoire sont données pour une saison complète de 22 épisodes. Cependant, si vous choisissez de la contracter à 10 épisodes, vous pouvez alors décider qu’il suffit d’avoir enregistré 2 albums ou avoir tourné 2 films pour gagner.

Le ou les gagnants ont mérité de droit une place au panthéon des acteurs fétiches de la sitcomologie. Les perdants par contre, ne figureront que dans la liste des figurants, se seront définitivement installés en Finlande, ou seront destinés à tourner 20 après dans Carré VIIP pour se rappeler à notre bon souvenir. Les sitcoms AB sont un monde bien cruel, mais après tout, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Commentaires