Quel-le méchant-e d’AB êtes-vous ?

0

Le grand test sitcomologique pour savoir quel-le taré-e prêt-e à tout pour pourrir la vie des autres sommeille en toi.

1) Les gentils ont l’air de passer une bonne journée et leur bonheur te fait chier. Que vas-tu faire pour y remédier ?

A) Tu débarques à la cafèt avec des ragots croustillants sur les uns et les autres et tu les regardes s’écharper avec un sourire diabolique.

B) Tu vas faire un tour au garage pour aller voir si y’en a pas un qu’aurait envie de niquer, par hasard.

C) Tu rases la plage et tu revends le water-sport à des proxénètes ouzbèques. Faut pas te faire chier.

D) Tu cries « hoouuu », « nuuul », « remboursez ! » à chacune de leurs prestations sur scène façon hooligan.

E) Tu vas harceler le leader de la bande sur son lieu de travail jusqu’à ce qu’il accepte de te bricoler.

F) Tu balances des photos compromettantes dans le journal de la fac.

G) Tu leur fous une heure de colle.


 

2) Tu as forcément des sous-fifres. Lesquels ?

A) Un pauvre bougre amoureux fou que tu traites comme une serpillère à merde et que tu passes ton temps à houspiller.

B) Ton demi-frère que tu considères comme un boulet mais que tu traites comme un demeuré en l’empêchant de vivre sa vie les rares moments où tu t’y intéresses.

C) Le grand capital, le CAC 40, un collègue-plan-cul bien véreux.

D) Des groupies goths qui t’admirent et qui n’hésiteront pas à mettre en place tes plans tordus et à payer de leur boule si besoin.

E) Un tordu maso malsain qui finit tétraplégique.

F) Un loser dingue de toi et qui te glue au point que tu aurais envie de lui faire bouffer la pellicule de son appareil photo mais en contrepartie il exécute toute ta sale besogne.

G) Ton supérieur hiérarchique que tu appelles mon nounours.


 

3) Ton fait d’arme le plus spectaculaire

A) Tu as monté un traquenard et fait accuser de viol le père d’une de tes camarades de classe. Diabolique.

B) Tu t’es fait TOUS les mecs de la bande des gentils et tu t’es débrouillée pour que ça se sache. Crade.

C) Tu as fait passer pour morte l’amour de jeunesse de ton plan-cul et tu l’as fait chanter pour tes magouilles. Sordide.

D) Tu t’es envoyé la femme de ton prof. T’as jamais pu le blairer ce débile. Brillant.

E) Tu as réussi à refiler des chlamydiae à toute une île au point que l’armée a dû faire un approvisionnement d’antibiotiques par hélico. Accessoirement, tu as détruit une famille. Impressionnant.

F) Tu as fait virer une gentille et pris la tête du journal de la fac. Que tu as transformé en Pravda de la putasserie racoleuse. Ingénieux.

G) Tu as entrepris de saboter la scolarité de ceux qui avaient le malheur de se mettre en travers de ton chemin et asservi un prof de maths chaud du slip. Gonflé.


 

4) Attention, tu as aussi des points faibles et tu peux parfois chuter. Ta kryptonyte, c’est :

A) Un séducteur de seconde zone à gilet de cuir qui n’en a strictement rien à foutre de toi et qui te traites pire que du vomi.

B) Les percussionnistes un peu autistes sur les bords, un qui répète « music » en boucle et l’autre qui présente de troublantes similitudes avec le gaz soporifique.

C) Un Robinson low-cost buriné au soleil qui déambule en short et fait caca dans la forêt à côté de sa cabane en torchis.

D) Les Grands Classiques.

E) Un play-boy suédois en excès de bêta-carotène qui défèque sûrement des parpaings car il est tellement viril.

F) Un karatéka au râtelier brillant qui traîne les femmes dans sa grotte par les cheveux.

G) L’échec sur pattes de l’éducation nationale qui te sermonne dès qu’il le peut.


 

5) Qui dit méchant dit instable. La dernière fois que tu as fondu un fusible :

A) Tu t’es barrée couverte de glace en hurlant « vous me le paierez ! » tout en harcelant ton sous-fifre, voire en lui filant des coups de vanity en osier.

B) Tu as tenté de violer l’ingé-son du groupe.

C) Tu as demandé en mariage la frangine d’un ancien investisseur pour rafler tout son pognon.

D) Tu t’es déguisé en clown.

E) Tu es devenue psychotique au point que le Bates Motel à côté de toi c’était la Maison de Charlotte aux Fraises.

F) A l’image de ton brushing-préau, tu ne perds jamais le contrôle. Jamais.

G) Tu as collé des torgnoles au prof de maths.


 

6) Comme tous les Méchants AB (et les Musclés) tu es chaud-e comme une baraque à frites. Ta technique d’approche :

A) Tu racontes à qui veut l’entendre que tu embrasses super bien et tu es toujours partant-e pour une démonstration. Au besoin, tu recours au chantage.

B) Tu vas chouiner au garage en insistant bien lourdement sur ta solitude et sur ton caractère sexuellement libéré.

C) Tu proposes du sexe entre deux signatures de contrat, éventuellement en échange d’une reconnaissance de dettes. Ce n’est pas du chantage, c’est du business.

D) Tu proposes des répèt’ à la maison.

E) Tu vas voir le premier venu et tu lui dis « machin, fais-moi l’amour ».

F) Tu attends le moment propice (balade à moto et attaque de loubard)

G) Tu te tortilles de façon obscène jusqu’à ce que l’objet de ta convoitise te suive sans broncher.


 

7) Les gentils ont gagné cette fois (encore) mais ils ne perdent rien pour attendre. Pour te calmer :

A) Tu demandes à Père de te payer des vacances à Deauville, et puis tu veux la Golden Card, celle avec le plafond dans les étoiles, t’es pas là pour ramasser des coquillages.

B) Tu vas picoler en boîte. Avec un peu de chance tu finiras bien par ramasser un gentil venu noyer un chagrin d’amour dans l’alcool.

C) Tu revends des sites classés aux Qataris, tu détruis l’écosystème local et tu accélères l’extinction de 12 espèces protégée. Une matinée de boulot habituelle, quoi.

D) Tu déclames Victor Hugo à la pause déjeuner.

E) Tu vas voir le premier venu et tu lui demandes de te faire l’amour.

F) Tu rédiges un article infamant pour ton torchon.

G) Tu sèches les cours d’histoire. Et d’art plastiques. Et de philo.


 

8) Ton carburant :

A) La grenadine

B) Le café le matin, la vodka le soir au Nelly’s.

C) Le champagne

D) La bière

E) La semence (oui c’est dégueulasse)

F) Le thé

G) Le chocolat de la machine.


 

9) Ton style

A) Lycéenne perverse du XVIe.

B) Les fringues de mamie La Redoute, pourtant t’es sensée être un sex symbol mais avec ta dégaine de phasme anémié c’est pas forcément évident au premier coup d’œil.

C) Patronat salace, tailleur et lettres de licenciement.

D) Gothique romantique à la Edgar Allan Poe

E) Chaudasse des tropiques en robe Naf-naf. pourtant avec tout e ton oseille on s’attendrait à ce que tu te sapes un peu moins comme une esthéticienne en vacances au Bungalow du Club Med.

F) Pétasse estudiantine aux omoplates saillantes. Arrête de te faire vomir.

G) Secrétaire cochonne.


 

10) Si tu es aussi méchant-e, ce n’est pas de ta faute (ou du moins c’est ce que croient les gentils, ce qu’ils peuvent être cons …) Tu te trimballes forcément une lourde histoire personnelle :

A) Pauvre petite fille riche en manque d’attention.

B) Dépressive souffrant de trouble de la personnalité qui lors de ses phases de clairvoyance vient chouiner dans le giron de la bonne poire : « mais pourquoiii je suis comme ça, bouhouhouuu »

C) L’univers impitoyable des marchés, un monde de requins.

D) Tu es si ténébreux et si doué, si torturé et si gothique. Va donc méditer au Père Lachaise.

E) Tu es tarée et nymphomane.

F) Tu es sociopathe et tu ne ressens aucun sentiment humain. Les sentiments, c’est pour les faibles.

G) T’as pas eu le bac.


 

Résultats :

Tu as une majorité de A : tu es Isabelle de Premiers Baisers

Première véritable méchante d’AB, tu es une garce et tu aimes ça. Tu passes ton temps à aguicher les garçons en leur faisant miroiter tes prouesses buccales tout en étalant le fric de « Père » à la cafet’. Tu martyrises ce pauvre Jean-François et tu n’hésites pas à te transformer en mégère quand il s’agit de le torturer. Jamais à cours de coups tordus, ils sont malheureusement tous déjoués par la bande des gentils, mais tu continues de traîner avec eux. Tu es surtout la seule à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas et à leur balancer leurs 4 vérités avec un sourire ravageur qui donne envie de te gifler. Félicitations.

mechantisa

 

Tu as une majorité de B : tu es Nathalie, l’emmerdeuse de la bande à Hélène et les Garçons.

Tu es la pauvre fille de service, sur qui tout le monde passe puis le regrette amèrement. Tu n’as aucun respect pour toi-même et tu as presque chopé le das’ avec Thomas Fava. Tu pleures plus que tu n’agis et tu finiras par devenir gentille définitivement. Les gens ont plus pitié de toi qu’autre chose et te trouvent toujours des excuses. La lose.

mechantnathalie

 

Tu as une majorité de C : tu es Audrey McCallister, le JR du pauvre des Vacances de l’Amour

Tu es censée incarner l’horreur du capitalisme, tu es surtout une méchante cheap qui s’exprime comme une bourge manipulatrice de films érotiques de seconde zone. Tous tes plans machiavéliques tombent à l’eau. Va diriger une OPA, tiens.

mechantaudrey

Tu as une majorité de D : tu es Christian, le dark apprenti comédien du Studio des Artistes

Tu es un méchant haut-de-gamme, arrogant, fier de toi et terriblement charismatique. Tu as un don inné pour faire chier le monde et un sens aigu de la répartie, en plus d’être un érudit. Bien joué !

mechantchristian

Tu as une majorité de E : tu es Eve Watson, la folle du cul de service

Tu tues l’ennui de ton existence en te trémoussant sur les plages de Love Island à l’affût de tout ce qui porte un slip. Tu te tapes tout et n’importe quoi sans distinction (de Rudy à Stéphane en passant par Jean-Paul. Bravo) et ton obsession pour Jimmy fait froid dans le dos. On mettra ça sur le compte de tes névroses avec ta poupée.

mechanteve

Tu a une majorité de F : tu es Sandra, la vilaine des Années Fac

Tu es devenue méchante un peu par hasard. Au début tu étais juste la petite amie de Jérôme qui finit par craquer pour Anthony, et sans qu’on sache vraiment pourquoi tu es devenue la raclure de service. Néanmoins tu mets du cœur à l’ouvrage, entre le torpillage du journal de la fac (haute autorité journalistique s’il en est) et les reportages dignes de Voici sur la vie trépidante de la bite enflammée du sieur Anthony, tu n’es jamais à cours d’idée pour embêter tout le monde et pour rabaisser ce crétin de Paul au rang de mollusque. Tu redeviendras gentille à la fin. Dommage.

mechantsandra

Tu as une majorité de G : tu es Émilie Soustal, la femme fatale

Lycéenne et déjà une manipulatrice de talent : tu as décidé que les études c’était chiant et tu fais tourner ce pauvre monsieur Caldéro en bourrique tout en asservissant le proviseur. Même si ce ravi de la crèche d’agrégé de philo réussit à te mettre des bâtons dans les roues, tu sèmeras la zizanie bien comme il faut au bahut. En attendant ton grand come-back dans les « Mystères »…

mechantsoustal

Commentaires