Exclusivité mondiale : une interview de Joël Cresson

0

« J’ai parlé au producteur de la série et il a dit OK. Joël est devenu Joël. Je ne m’y attendais pas. Je me souviens, le premier jour du tournage, il avait un trac fou. Mais je l’ai soutenu et tout s’est bien passé. Son rôle lui ressemble assez. Comme Joël, Joël est coursier et amoureux de moi. ».
Magalie Madison à Télé Club Plus.

Les sitcomologues peuvent être fiers. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, Joël Cresson, le Jojo de Premiers Baisers, parle. Et il est toujours aussi sympathique, décalé et gentil.

Pourtant, la chose n’a pas été aisée. Plus d’un an d’attente, une pétition lancée sur facebook. Mais la persévérance de la sitcomologue Valf (qui a appelé son chat Joël Cresson quand même…) a payé. Place à un entretien certes lapidaire avec le phénomène, non sans humour. Cressonesque.

Joël et ses chemises. Une légende d'AB Productions.
Joël et ses chemises. Une légende d’AB Productions.

« Je savais que cela n’allait pas durer pour moi dans cette série et je pensais à l’avenir, je ne voulais pas que cela me colle une étiquette »

Les sitcomologues : Tu étais comédien à la base ?

Joël Cresson : Non pas du tout…..heureusement.

LS : Comment s’est passée ta rencontre avec le maître, Jean Luc Azoulay ? Est-il vrai que tu lui as raconté que tu étais braqueur de banques ?

JC : Oui c’est vrai. C’était au cours d’une soirée arrosée au champagne dans les studios AB, mais je ne savais même pas qui il était !

LS : Comment s’est opéré le glissement de figurant à rôle principal (un des rôles principaux, quoi) ?

JC : Le plus simplement du monde. J’ai commencé à avoir un rôle de « silhouette » (deux mots à dire) et cela s’est avéré concluant, puis il m’a été proposé un rôle principal : celui de copain d’Annette.

Joël est... Joël.
Joël est… Joël.

LS : Pourquoi au début de ta présence dans la série, ton nom de famille n’est pas au générique (on a droit à un fabuleux Joël/Joël )?

JC : Je savais que cela n’allait pas durer pour moi dans cette série et je pensais à l’avenir, je ne voulais pas que cela me colle une étiquette………visiblement c’est raté (rires).

LS : Et en flipper t’étais vraiment un as ?

JC : Je peux battre n’importe qui en jouant avec n’importe quelle partie de mon corps !

LS : JLA/Porry s’est-il inspiré de ta vraie relation avec Magalie pour mettre en scène le couple Jojo/Annette ?

Joël passe 75% de son temps d'antenne accoudé au flipper. Et vaut mieux ne pas être meilleur que lui.
Joël passe 75% de son temps d’antenne accoudé au flipper. Et vaut mieux ne pas être meilleur que lui.

JC : Oui, j’étais vraiment coursier dans la vie et j’étais vraiment avec Magalie aussi.

LS : Il existe une scène culte de Premiers Baisers dans laquelle tu danses à fond en écoutant les jumelles Ever chanter: tu les supportais réellement en vrai ?

JC : En vrai, elles chantaient très bien et avaient beaucoup de talent mais bon … Faut peut être revoir le registre de chansons (sic).

Joël en plein bad trip chez les Girard.
Joël en plein bad trip chez les Girard.

« J’aime bien faire l’andouille, je suis plutôt drôle selon mon entourage »

LS : Dans les fêtes de Premiers Baisers (les fêtes au jus d’orange chez les Girard ou chez Jérôme), quand il fallait danser tu avais souvent l’air parfaitement…à l’ouest, décalé. Limite défoncé. C’était du à des substances particulières ?

JC : J’aime bien faire l’andouille, je suis plutôt « drôle » selon mon entourage. Mais je n’ai jamais eu besoin d’avoir recours à des substances bizarres….sauf si un petit verre paraît bizarre… alors là…

LS : Tu portais les mêmes chemises qu’à l’écran dans la vie ?

JC : Pas les moyens (NDLR : énorme là).

On l'aurait bien aimé, le "single AB" de Joël. Pour le fun quoi !
On l’aurait bien aimé, le « single AB » de Joël. Pour le fun quoi !

LS : Azoulay t’as proposé de chanter ? Tu joues d’un instrument ?

JC : Vaguement une fois mais sans suite. Je joue de la batterie et du clavier (mais très mal…comme la batterie d’ailleurs).

LS : Il parait que tu imites superbement le batteur du Muppet show: mythe ou réalité ?

JC : Triste réalité.

Luc et Joël, le génial duo de sex-symbols !
Luc et Joël, le génial duo de sex-symbols !

LS : Quels étaient tes rapports avec Christophe Rippert ?

JC : Très bons, comme avec la plupart des autres comédiens.

LS : Quels étaient tes rapports avec Fabien Remblier ? As-tu lu les Années Sitcoms, le livre de Fabien Remblier ? Si oui qu’en as-tu pensé ?

JC : Je ne l’ai pas lu malheureusement.

LS : Quels étaient tes rapports avec Anthony? Accordes tu foi à la rumeur qui veut que les dents d’Anthony soient fausses ?

JC : C’est des jaloux qui disent ça, c’est un beau mec c’est tout !

LS : Quels étaient tes rapports avec Camille Raymond ?

JC : Comme avec les autres, biens !

« Mon départ ? Très rapide, fallait déblayer le terrain alors pas de tralala… »

LS : Tu as rencontré Magalie alors qu’elle était déjà connue pour incarner Annette ou avant ?

JC : Je l’ai connu avant PB, elle était mannequin. C’était et c’est toujours une fille magnifique.

Joël quitte Annette dans la série pour... ça !
Joël quitte Annette dans la série pour… ça !

LS : Comment s’est passé ton départ de la série ?

JC : Très rapide, fallait déblayer le terrain alors pas de tralala…

LS : Tu as voulu continuer une carrière de comédien après Premiers Baisers ou tu as laissé tombé tout de suite?

JC : J’ai laissé tomber tout de suite, car je savais en commençant qu’en cas d’arrêt de la série, je retournerai de là où je viens.

LS : Azoulay t’a proposé un rôle dans les Vacances de l’Amour ?

JC : Non absolument pas, je n’ai jamais eu de nouvelles de Mr Azoulay… dommage (rires).

Joël aujourd'hui. Pas le faire chier.
Joël aujourd’hui. Pas le faire chier.

LS : Et aujourd’hui tu fais quoi ? Dis nous tout…

JC : Aujourd’hui je suis agent indépendant en immobilier dans le 17 (les Charentes Maritimes) et je fais de l’ULM pendulaire et 3axes où je suis breveté, donc si tu n’as jamais fait d’ULM, je t’offre ton premier baptême en pendulaire…..bon faut que je file !

Commentaires