Les « seconds couteaux » de Premiers Baisers : les cousins, les potes & les étrangers

0

Parmi les « seconds couteaux » qui accompagnent les aventures des héros de Premiers Baisers, trois catégories se démarquent : les membres des familles des protagonistes, et plus précisément les cousins et cousines. Les potes, le plus souvent d’enfance. Enfin toute une cohorte d’étrangers viennent ajouter une touche d’exotisme.

C’est le fil rouge de Premiers Baisers : l’apparition de cousins et de cousines des différents héros. Les scénaristes usent et abusent du procédé, faisant des différentes cousines de la famille Girard des personnages importants : Debbie, Virginie. Mais les cousins/cousines servent aussi à introduire quelques guests plus ou moins importants.

Les cousines tentatrices d’Isabelle

Sandra Speichert apparaît pendant cinq petits épisodes, mais a une relative importance lors des débuts de Premiers Baisers. Son personnage Anastacia est introduit lors de l’épisode n°54 « Un seul être vous manque », en tant que cousine de la peste Isabelle. C’est une jolie bourgeoise (avec un faux air coquin à la Eve Peyrieux), qui tient un magasin de vêtements pour filles. Elle participe à la vie mondaine que Justine cherche à intégrer durant sa courte amitié avec Isabelle. Mais Anastacia a tapé dans l’œil des garçons : Luc, mais surtout François, tombent amoureux de la jolie brune.

François tombe immédiatement amoureux d'Anastacia.
François tombe immédiatement amoureux d’Anastacia.

Anastacia, François et un monopoly

Si Luc a longtemps un coup d’avance, l’abnégation de François finit par lui permettre d’obtenir un rendez-vous galant avec elle, dans la chambre de Jérôme. Toutefois, François est bien trop gamin pour cette jeune fille qui a atteint la majorité : trop stressé pour entreprendre quoique ce soit, il se contente de lui proposer une partie de Monopoly !

 La lose légendaire de la drague de François qui propose une partie de Monopoly à une fille qu'il a dragué pendant une dizaines d'épisodes !
La lose légendaire de la drague de François qui propose une partie de Monopoly à une fille qu’il a dragué pendant une dizaines d’épisodes !

Pire, c’est Jérôme qui lui « pique » Anastacia et l’emmène au cinéma (le salaud parvient même à l’embrasser). On reverra une ultime fois Anastacia à la cafète, utilisant François pour draguer un garçon rencontré du hasard. Quant à la comédienne, elle poursuit sa carrière, en France mais surtout en Allemagne, son pays natal, où est elle une petite vedette de télévision.

Le filon des cousines d’Isabelle sera loin par la suite de se tarir. Avec Sylvie, incarnée par Chrystelle Froissac, c’est une nouvelle proie qui se présente à Jérôme (encore lui!). Mais Sylvie n’a rien à voir avec sa cousine nymphomane qu’elle trouve d’ailleurs « rasoir » : si elle trouve le petit ami de Jérôme « charmant », elle ne veut pas de lui (elle a de toute façon un petit ami à Grenoble) et lui met un râteau après une sortie au cinéma.

Une cousine qui se permet le luxe de mettre un beau râteau à Jérôme.
Une cousine qui se permet le luxe de mettre un beau râteau à Jérôme.

Jérôme s’en sort bien au final : il fait croire à Sylvie qu’il est en réalité rassuré qu’elle ne soit pas attirée par lui, il ne voulait pas de faire mal à Justine. Cette dernière tombe dans le panneau et embrasse joyeusement son Jérôme.

Les cousines salopes

Trois autres cousines d’Isabelle feront encore une apparition, rien que ça. Cette fois, Jérôme n’est plus dans le coup. D’abord, ce sont Denise et Mireille (non créditées au générique de l’épisode n°218 « A un cheveu près ») qui entrent dans le « game », envoyées spécialement par Isabelle pour séduire Luc et Joël. L’objectif est clair : semer une fois de plus la pagaille dans les couples des deux coursiers.

Isabelle utilisent deux de ses cousines, Martine & Danielle, comme appâts pour péter les couples de Luc et Joël.
Isabelle utilisent deux de ses cousines, Martine & Danielle, comme appâts pour péter les couples de Luc et Joël.

Plus tard, une ultime cousine vient causer des ennuis à Luc : Véronique, interprétée par Céline Révolte dans l’épisode n°269 « L’horoscope ». Isabelle demande à Luc qu’elle puisse visiter son appartement pour se faire une idée du quartier dans lequel elle aimerait vivre.

Encore une cousine nympho d'Isa, cette fois destinée à Luc.
Encore une cousine nympho d’Isa, cette fois destinée à Luc.

Heureusement, Annette a bien compris le petit jeu d’Isa (et surtout, a vu que l’horoscope de Justine n’était pas bon). Elle balance une fausse annonce comme quoi l’appartement de Luc est à louer : une horde de candidats débarquent chez Luc, empêchant « Véro » de se jeter sur Luc (qui est couple avec Justine, rappelons-le).

Alexandra, la fougueuse cousine de Joël

Joël aussi a eu l’occasion de présenter ses cousines. On passera rapidement sur la première, non créditée dans l’épisode n°152 « Cauchemar ». En plein bad trip, Annette fait un rêve psychédélique dans lequel Monsieur Girard a le ventre d’une femme enceinte, et surtout, où Joël embrasse une certaine Martine… une fille qui existe réellement, mais qui s’avère être la vraie cousine de son petit ami. Ouf.

Martine, la première cousine de Joël, qui n'aura pas l'occasion de parler.
Martine, la première cousine de Joël, qui n’aura pas l’occasion de parler.

« Pour Jérôme, c’est à nouveau l’occasion de se taper un membre de la famille de son entourage »

Quatre épisodes plus tard, Joël présente à nouveau une cousine, cette fois dans des conditions « normales » : une certaine Vanessa, interprétée par la jeune fougueuse Vanessa Verdier. L’occasion est trop belle pour que quelques vannes fusent sur la profusion de cousines dans Premiers Baisers : « Je vous présente encore (sic) une cousine, Alexandra (…) Il y a donc Martine. Et Karine. Mais bon elle est moche… » Pour Jérôme, c’est à nouveau l’occasion de se taper un membre de la famille de son entourage : « Celle-ci est réussie ».

Joël présente son autre cousine, Alexandra. Une jeune provinciale aux allures de garçon manqué.
Joël présente son autre cousine, Alexandra. Une jeune provinciale aux allures de garçon manqué.

Le contexte a néanmoins quelque peu changé : Justine est partie aux États-Unis, laissant son petit ami seul, errant telle une âme abandonnée. Mais l’arrivée de la cousine de Justine, Virginie, a changé la donne : Jérôme est bien entendu sur le coup. Mais l’affaire capote avec la toulousaine, et l’entrée en scène d’Alexandra lui permettra sans doute de la rendre jalouse.

« Pour Céline, en bonne fille de diplomate, cette petite gueuse sent le foin »

Pratique, Alexandra semble aussi sous le charme du beau Jérôme, même ne se sent pas très à l’aise au milieu de tous ces parisiens, qu’elle trouve « snobs ». Isa et Céline, forcément jalouses à la vue de cette nouvelle pimbêche, l’attaquent frontalement. Pour Céline, en bonne fille de diplomate, cette petite gueuse « sent le foin ». C’en est trop pour Alexandra qui jette son verre à la figure des deux pétasses, devant les yeux admiratifs des garçons (en plus, elle est championne de flipper, pourtant en théorie un art réservé à la gente masculine).

Dans une scène de flirt tellement mal jouée qu'elle en devient gênante, Jérôme ne commet finalement pas l'irréparable en sortant pas avec Alexandra.
Dans une scène de flirt tellement mal jouée qu’elle en devient gênante, Jérôme ne commet finalement pas l’irréparable avec Alexandra.

Jérôme est convaincu : cette nana « couillue » sera sienne. Il l’emmène alors dans sa chambre, le fameux préliminaire habituel avant l’inévitable cassage de bassin. Mais les choses se gâtent. Alexandra, qui joue plus mal que la plupart des autres « seconds couteaux » de ce type, se lance dans de grandes phrases : « L’amour, il n’y a que ça de vrai. Tu ne trouves pas ? » Jérôme, un peu déstabilisé, n’a pas grand-chose à lui répondre : « Oui ben là t’exagères un petit peu. »

Plus vraiment emballé par cette cousine qui ose déjà lui parler d’amour, Jérôme est sauvé par Annette qui interrompt le flirt. Toujours prompt à se mêler des affaires des autres, Annette a en effet parlé avec Virginie qui vivait très mal la situation, puis tire une étrange conclusion qui n’a de logique que dans l’univers AB : Virginie a le droit de sortir avec Jérôme, du moins en attendant le retour de Justine, puisque tant qu’à faire, autant qu’il trompe sa copine avec un membre de la famille.

Un peu malsaine et pas très clair, l’idée d’Annette est donc d’aller voir Jérôme pour lui annoncer qu’il a le « droit » de flirter avec Virginie. Alexandra est ainsi sur la touche, et on ne la reverra plus jamais.

Les cousins rivaux des garçons

Il n’y a pas que des cousines à intégrer les trépidantes aventures de Premiers Baisers. Plusieurs cousins débarquent à Bonheur City, avec plus ou moins de bonheur. D’abord, on recensera un certain Igor, le cousin de la bulgare Svetlana.

Cédric est d’une timidité affolante à l’écran

Interprété par Cédric Roger (qui n’a donc a priori aucune origine slave), il apparaît lors de l’épisode n°131 « Une journée pas comme les autres ». Autant dire qu’il ne va pas vraiment marquer les esprits. Il est toutefois immédiatement dragué par trois filles : l’inévitable Isabelle, mais aussi les deux Jumelles.

Igor, le cousin sans charisme de Svetlana.
Igor, le cousin sans charisme de Svetlana.

Cédric est un tout jeune néo-comédien, d’une timidité affolante à l’écran, sans charisme malgré une belle voix grave. Il a au moins le mérite d’avoir un peu de goût, puisqu’il préfère sortir avec Isa plutôt qu’avec les Jumelles. Mais ça, Annette ne l’accepte pas et décide de capoter le flirt naissant d’Igor. Elle organise alors un faux casting en attirant tous les boudins du lycée qui traînaient dans les parages. Elle promet à ces filles une conso gratuite à la cafète si elles acceptent d’embrasser Igor. Isa ne peut alors contrôler la meute qui se jette avec plaisir sur Igor.

Ce dernier aura l’honneur de figurer à l’épisode suivant, même si devra se contenter de faire un petit « coucou » à la cafète : il est en effet trimballé le reste du temps dans tout Paris, les Jumelles ayant décidé de lui faire visiter la capitale. On le plaint, sincèrement. Depuis, plus de nouvelles de Cédric, probablement traumatisé par son guest aussi éphémère que psychologiquement violent.

Justine a alors un plan très original : flirter avec Laurent pour rendre jaloux Jérôme

Jérôme n’a pas que passé son temps à draguer les cousines d’Isabelle. Il a lui-même présenté son cousin, un certain Laurent, interprété par Stephen Guérin. Dans un épisode dédié à son arrivée, le n°47 « Le cousin de Jérôme », on comprend que le couple phare est encore en crise. Jérôme ne s’occupe plus « comme avant » de sa petite amie, passant plus de temps avec son cousin qui vient de Lyon.

Le cousin rival de Jérôme.
Le cousin rival de Jérôme.

Justine a alors un plan très original : flirter avec Laurent pour rendre jaloux Jérôme. Au grand désarroi de ce dernier, le cousin ne semble vraiment pas contre l’idée de sortir avec Justine. Heureusement, Madame Girard intervient. Quand elle reçoit un coup de téléphone de Laurent, elle échafaude un drôle de plan : elle invite Laurent à venir dîner à la maison, où seront aussi présents Justine, Annette… et Jérôme ! Ce dernier est à deux doigts de casser la gueule de son cher cousin quand il apprend qu’il était prêt à sortir en douce avec sa petite amie. Heureusement, Jérôme entend Justine expliquer à Annette que toute cette histoire est trop bête puisqu’elle voulait simplement le rendre jaloux.

Tout est bien qui finit bien, sauf peut-être pour Laurent qui dégage aussi sec de la sitcom. On retrouvera ce comédien au cinéma et à la télévision, mais aussi dans les pages people puisqu’il fut le compagnon de Marion Cotillard, qui était sortie peu avant avec Sinclair. Lose un jour, lose toujours !

Le cousin de François s'essaye au flipper avant de passer "sur" Isabelle.
Le cousin de François s’essaye au flipper avant de passer « sur » Isabelle.

Autre cousin, mais même type de rivalité : quand Jean-Louis, le cousin tête à claque de François débarque à l’épisode n°36 « La varicelle ». Interprété par Roméo Sarfati, il n’a aucun point commun avec son cousin nerd. Accoudé virilement au flipper, l’antipathique cousin charme immédiatement Annette qui constate qu’il est trop bien foutu pour être de la même famille que François. Ce dernier doit alors fêter son anniversaire.

Dans un premier temps, Jérôme refuse de l’organiser chez lui, mais Justine finit par le convaincre. La fiesta pour les 16ans de François est complètement ratée : Annette n’a pas pu venir, coincée par son petit frère Barnabé, le cousin de François drague ouvertement Justine tandis que Jérôme flirte avec Isa. Mais cette dernière a subitement la varicelle, Jérôme est lui aussi contaminé. Bref un beau bordel.

Roméo Sarfati refera un petit guest dans le Miel, avant de connaître enfin la gloire avec un rôle important dans Sous le Soleil. La fin de cette série mythique signifie le début d’une longue traversée du désert, qu’il n’a pas toujours pas achevé encore aujourd’hui. Sa dernière apparition la plus marquante pour nous est son interprétation dans l’excellent court-métrage « Bienvenue aux Acteurs Anonymes » (avec, entre autre, Patrick Puydebat), dans lequel il joue son propre rôle et revient sur sa vie d’ex-star des années 90.

La vérité, voilà Gédéon, le couz' d'Ary.
La vérité, voilà Gédéon le couz’ d’Ary.

Un dernier cousin est à mentionner : un certain Gédéon, le cousin d’Ary, qui bosse dans la même société de mannequinat que Linda, la petite amie de Luc. C’est Jean-Philippe Lutin qui interprète ce sympathique personnage, qui a ses trois minutes de gloire : il permet à Justine de rencontrer Linda et lui expliquer à quel point Luc est un gars bien. La mannequin est en effet excédée par le comportement de Luc, possessif et jaloux de tous les hommes qu’elle fréquente.

Une fois sa mission terminée, Gédéon disparaît, et on ne reverra plus ce comédien chez AB. Si l’on en croit son C.V, J-P Lutin a poursuivi une carrière dans le show-biz, en qualité de comique pour la chaîne MCM ou à la radio et à la télévision pour Cauet. Une certaine idée de l’humour.

« Jérôme n’ayant pas encore goûté à une sœur d’un de ses potes, il accepte sans rechigner »

Enfin, un dernier guest dans cette liste « famille » : une sœur, celle de Daniel. Elle se nomme Annie, et elle est interprétée par la mystérieuse Ruthy Avayou dans l’épisode n°282 « Malentendu ». Comédienne de son état, Annie demande alors à Jérôme de l’aider à répéter la scène du baiser du « Quai des brumes ».

La sœur de Dany et sa belle perruque (!)
La sœur de Dany et sa belle perruque (!)

Jérôme n’ayant pas encore goûté à une sœur d’un de ses potes, il accepte sans rechigner. Mais Annette débarque à la cafète et surprend Jérôme embrassant cette fille. Elle dit tout à Juju qui ne dit rien et va pleurer dans les bras de sa mamie. Heureusement, la bande finit par apprendre la vérité sur cette histoire, et tout se termine bien… comme d’hab.

Les potes : « Bouboule », Claire, Guillaume et les autres

Dans l’orbite des protagonistes de Premiers Baisers, se trouvent également divers potes et autres amis d’enfance. C’est le cas de Sylvie, plus connue sous le surnom de « Bouboule ». C’est une vielle copine de la bande, qui est de retour sur Panam pour quelques jours. Même s’il a perdu quelques kilos « en trop », ses amis continuent à l’appeler « Bouboule », sans que cela ne pose de problèmes à personne.

3615 Code Bouboule

Si Sylvie craque sur Luc, sa principale activité reste de geeker sur le minitel, outil qui lui permet de draguer des inconnus. Elle transmet le virus à Annette et Justine qui découvrent ainsi dès 1992 les joies de la drague informatique, offrant ainsi aux téléspectateurs d’aujourd’hui un bref aperçu des différentes peurs et interrogations que l’on pouvait porter à l’époque sur ce type de drague.

La sémillante "Bouboule".
La sémillante « Bouboule ».

Le « Tinder » d’AB permet ainsi à Annette et « Bouboule » de draguer deux types, dont les pseudos auraient pu donner la chair de poule à une fille saine d’esprit : « flip boy » et surtout, « super foot ». Mais la personne qui se cache derrière ce pseudo fétichiste se révèle être Thierry, le copain de Bordeaux de Sylvie, tandis que « flip boy », qui draguait Annette cachée sous le pseudo de « Vanessa », est en réalité François ! Loin aujourd’hui d’être une « Bouboule », Elsa Saladin continue son petit bonhomme de chemin, principalement au théâtre.

Le bon temps du Minitel et de ses premiers tchat-porn.
Le bon temps du Minitel et de ses premiers tchat-porn.

« Comme toujours chez AB, le féminisme n’est pas vraiment pris au sérieux »

Claire Beaudoin qui joue Claire, est une camarade de classe de Justine et Annette. Son principal fait d’armes est d’avoir un épisode centré sur elle, le n°26 « Nous les filles ». Clair, c’est le vilain petit canard de la classe, celle qui ose répondre aux profs, voire les insulter (« grosse vache mal embouchée »). Mais Justine demande à son père, représentant des parents d’élèves, de défendre sa copine qui doit affronter un conseil de discipline. En outre, la « bad girl » est aussi une féministe, tout comme Madame Girard qui voit ici l’occasion de dénoncer la domination masculine, rien que ça.

Claire, la féministe rebelle.
Claire, la féministe rebelle.

Ainsi, comme toujours chez AB, le féminisme n’est pas vraiment pris au sérieux. Comment prendre au sérieux la « rébellion » adolescente de Claire comme une lutte des femmes pour accéder au pouvoir ? Il n’y a guère que cette bonne vieille Hélène au sein des personnages féminins pour comprendre que Claire utilise le féminisme comme alibi pour excuser son comportement immature.

De même, Monsieur Girard considère que cette « pauvre Claire » est avant tout une élève insolente, et doute de pouvoir sérieusement la défendre. A l’inverse, Justine et Marie s’enflamment, et décident de convoquer un « grand conseil féministe » à la maison pour préparer la défense de Claire. Si les garçons sont exclus d’office de ce concile, ils profitent néanmoins de l’occasion pour mater les féministes, « super sexy » d’après Hélène. Au final, la bande se venge contre Madame Crottin, la prof d’histoire, en faisant sonner des « boites à meuh » dès qu’elle tourne le dos à la classe…

Cet épisode affligeant ne sera pas le dernier pour Claire Beaudoin, qui apparaît furtivement dans une boum chez Jérôme une trentaine d’épisodes plus tard. Il est à noter qu’elle est créditée dans l’épisode n°27 « La disparition », alors que c’est une certaine Clara Comolet qui joue le rôle de la copine qui aide Justine à rechercher Annette… Claire Beaudoin est toujours dans le « milieu », que ce soit au théâtre ou dans le cinéma (exclusivement en qualité de doubleuse). On apprend d’ailleurs sur son site qu’au moment où elle tournait son guest dans Premiers, la jeune comédienne était, comme beaucoup, une élève au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris. Tourner dans une sitcom AB, c’était pour ces jeunes l’occasion de mettre en application les cours, ou tout simplement pour se payer à bouffer…

Un faux air d'Olivier Sevestre pour Guillaume, un pote de Luc.
Un faux air d’Olivier Sevestre pour Guillaume, un pote de Luc.

Guillaume est un autre « pote sympa ». Interprété par le sémillant Stéphane Floch’Lay, c’est un ami de Luc qui s’incruste dans la bande le temps d’un épisode centré autour de sa venue : le n°78 « Guillaume le conquérant ». Cette référence historique ne doit pas masquer l’essentiel : ce vague sosie d’Olivier Sevestre va être l’objet d’une ardente compétition entre les Jumelles et Annette.

Guillaume pourrit la soirée de Jérôme et Justine qui pensaient pouvoir tranquillement s’adonner à leur grande passion (le touche-pipi)

Présenté par son ami Luc comme un « super musicien » (il joue même de la guitare pour Roch Voisine), Guillaume a surtout l’air franchement d’un gros neuneu. Après une scène gênante en compagnie des Jumelles, le zicos pourrit la soirée de Jérôme et Justine qui pensaient pouvoir tranquillement s’adonner à leur grande passion (le touche-pipi), quand Luc demande s’il est possible de l’héberger (à cause d’une grève des trains). Toujours gentil, Jérôme accepte, mais Guillaume se sent mal. Il trouve alors la solution : revenir plus tard, le temps que le petit couple puisse faire son affaire.

Guillaume a "conquis" les Jumelles. Pas de quoi être fier.
Guillaume a « conquis » les Jumelles. Pas de quoi être fier.

Mais entre-temps, Annette a décidé de prendre les devants. Elle débarque chez Jérôme et raconte de gros bobards à Guillaume : elle explique que les Jumelles ont osé dire qu’il ne savait pas embrasser. Son idée est alors d’obtenir elle-même un baiser de Guillaume pour « vérifier ». Mais les Jumelles arrivent à leur tour. Vexé, Guillaume décide alors de les embrasser directement, histoire de prouver qu’elles ont tort !

L’épisode s’achève sur cette nouvelle désillusion pour Annette, tandis que les Jumelles ont enfin pour fourrer leur langue dans la bouche d’un garçon. On retrouvera par la suite Stéphane dans un rôle de « second couteau », celui du remplaçant nerd de José (au synthé) dans la toute fin d’Hélène et les garçons. Rôle malheureusement passé inaperçu à l’époque car les épisodes furent censurés, mais ô combien légendaire puisque Stéphane a eu l’honneur de participer à la plus grand scène d’AB, la mythique baston des deux groupes rivaux.

Ce jeune et fougueux bobo a-t-il vraiment envie d’aider Justine à simplement réviser les maths ?

Emmanuel Montes joue quant à lui Nicolas, un camarade de classe dans les débuts de Premiers Baisers (épisode n°4 « Une belle scène de ménage »). Alors qu’il vient aider Justine en maths chez elle, Nicolas surprend Monsieur Girard flirtant avec une jeune et jolie femme (Élisabeth Saint Cast). Mais quand quelques minutes plus tard Madame Girard rentre à la maison, Nicolas comprend qu’il a assisté à une scène qu’il n’aurait pas du voir. Avant de s’enfuir, il lâche plus ou moins le morceau. Puis, il raconte la scène qu’il a vu (et fantasmé), en essayant par la même occasion de draguer Justine.

Comme Luc, cet ami de Justine n'est pas complètement indifférent au charme de la MILF attitrée de Premiers Baisers.
Comme Luc, cet ami de Justine n’est pas complètement indifférent au charme de la MILF attitrée de Premiers Baisers.

Mais Nicolas s’est planté sur toute la ligne, puisque Monsieur Girard ne trompait pas sa femme, mais répétait simplement un dialogue d’Amour Toujours. Après une bonne crise de jalousie qui a failli envoyer Marie dans le lit de son patron Xavier, tout est bien qui finit bien. Emmanuel Montes de son côté fera une carrière de comédien très 90’s, avec un rôle secondaire dans « Une famille formidable » et quelques guests dans des séries comme « Extrême Limite » ou « Chien et chat ». La lose.

 

Élisa Tovati aka Céline, une amie d'enfance de Jérôme. Ils se retrouvent à la cafète, mais leur vie a bien changé: Céline a déménagé en banlieue, et est devenue l'amie de deux loubards. La comédienne fera une louable carrière de comédienne & chanteuse...
Élisa Tovati aka Céline, une amie d’enfance de Jérôme. Ils se retrouvent à la cafète, mais leur vie a bien changé: Céline a déménagé en banlieue… elle est donc passée du côté obscur, en menant une vide de dépravée au côté de deux loubards. La comédienne fera par la suite une louable carrière de comédienne et chanteuse…
Sophie Mounicot est "la super copine de Maman", une sorte de vieille adulescente légèrement timbrée. Elle permet en tout cas à la bande d'aller voir Roch Voisine, et flirte un peu trop avec Jérôme. On connaîtra par la suite cette comédienne dans son excellent rôle dans la sitcom H. Si ce guest "orangé" au sein de Premiers Baisers semble être une casserole pour la comédienne. On peut comprendre.
Sophie Mounicot est « la super copine de Maman », une sorte de vieille adulescente légèrement timbrée. Elle permet en tout cas à la bande d’aller voir Roch Voisine, et flirte un peu trop avec Jérôme. On reverra par la suite cette excellente comédienne dans la sitcom H. Ce guest « orangé » au sein de Premiers Baisers semble être une casserole pour la comédienne. On peut comprendre.
Guillaume Canet incarne Guillaume, un pote toulousain de Vivi qui l'a suivi jusqu'à la capitale. Avec son look de loser AB, Guillaume aurait pu largement poursuivre l'aventure AB, mais son personnage (et la super intrigue prévue) disparaît au bout d'un épisode.
Guillaume Canet incarne Guillaume, un pote toulousain de Vivi qui l’a suivi jusqu’à la capitale. Avec son look de loser AB, Guillaume aurait pu largement poursuivre l’aventure AB, mais son personnage (et la super intrigue prévue) disparaît au bout d’un épisode.

 

« L’Australian kiss » de Dolly

Enfin, tout un cortège de personnages étrangers pointe le bout de son nez au sein d’AB. Premiers Baisers ne fait pas exception, loin de là. Bien avant que les Jumelles et Debbie débarquent directement d’Australie, une certaine Dolly est la petite vedette d’un double épisode : « Australian kiss » (n°12 et n°13).

Paula/Dolly et son acting tout en finesse.
Paula/Dolly et son acting tout en finesse.

« Canon… et avec de ces obus ! »

C’est une amie de Justine, censée être pas mal. Pour François, elle est même « canon… et avec de ces obus ! » Il est vrai que Paula Jane Ulrich qui interprète Dolly a été généreusement dotée par la nature de ce côté là. Mais l’énergique comédienne a surtout un terrible accent anglais, à la limite de l’incompréhensible par moment. Pour les scénaristes, c’est l’occasion rêvé de glisser quelques vannes « osées » :

Roger : – Alors, t’as fait bon voyage ?
Dolly : – Horrible, j’ai mal au cul [kyou].
Roger (surpris) : – Pardon ???
Dolly (montrant son cou) : – Oui, là.
Roger (soulagé) : – Ah d’accord !

Après moult tractations, François parvient finalement à obtenir un rendez-vous avec Dolly chez Jérôme. Dolly, pourtant draguée par Luc, préfère ce petit frenchy, « so cute ». François tente alors d’impressionner Dolly par tous les moyens du « dragueur loser », avec un succès mitigé. Pire, il détruit telle une tornade la chambre de son meilleur en renversant les étagères et un taguant le mur d’un « Dolly, je t’aime ». Autre problème, François avait emprunté la veste de beau gosse de Jérôme. Mais quand Justine vient voir Jérôme chez lui, elle tombe sur François, de dos, embrassant Dolly. Quiproquo habituel dans Premiers Baisers, elle pense que c’est son Jérôme qui fricote avec l’Australienne aux gros nichons.

François arrive enfin à choper une nana, malgré cette danse.
François arrive enfin à choper une nana, malgré cette danse.

Cette fois, elle préfère ne rien dire et partir bouder dans son coin et faire la gueule à Dolly. Annette finit par expliquer la situation à Dolly, qui est dorénavant persuadée que François est le petit ami de Justine. Elle baffe François, qui reçoit en outre une branlée de Jérôme. Heureusement, tout finira par s’arranger, même si Dolly disparaît de la série, au grand dam de François qui portera longtemps un t-shirt à son effigie.

Elle vit désormais vers Perpignan, et fabrique des coussins d’allaitement et d’autres trucs « so cute »

François finit tout de même par se prendre une bonne tarte.
François finit tout de même par se prendre une bonne tarte dans la gueule.

Étrangement, il faut attendre l’an 2000 pour revoir Paula Jane… de nouveau dans une sitcom AB : Le Groupe ! Elle reprend même son personnage de Dolly ! Cette fois, elle incarne une anglaise qui sort avec Fred. Ce sera son ultime passage à la télévision française, après avoir été au casting de séries anglo-saxonnes comme Highlander.

Depuis, Paula a changé de vie. Fini l’Actor Studio et la vie compliquée de comédienne de téloche. L’anglaise a travaillé comme traductrice, puis a ouvert un salon de thé avant de se lancer dans l’artisanat. Elle vit désormais vers Perpignan, et fabrique des coussins d’allaitement et d’autres trucs « so cute ».

Svetlana, le pot de yahourt bulgare

Macha Polikarpova apporte une touche slave aux sitcoms AB. Si on la connaît désormais pour son rôle d’Olga dans les Mystères de l’Amour, c’est bien dans Premiers Baisers qu’elle débute, lors de l’épisode n°111 « Pas comme lui ».

Macha débute son "aventure AB" dans le rôle insignifiant de Pauline.
Macha débute son « aventure AB » dans le rôle insignifiant de Pauline.

Dans un premier temps, son personnage n’est pas étranger, malgré un léger accent perceptible. Macha incarne Pauline, une nana que Jérôme a rencontré la vieille. François craque instantanément sur elle (ok, il craque sur toutes les filles), et supplie Jérôme de la lui laisser, considérant qu’il a de toute façon « toutes les filles qu’il veut », et « qu’en plus » il est avec Justine. Jérôme craque et accepte sa proposition. Cependant, Pauline préfère Jérôme, alors le beau gosse idéal de Premiers Baisers. François a beau s’être relooké en Jérôme, rien n’y fait, elle ne sortira pas avec lui, et disparaît dès l’épisode suivant.

De retour, elle est dorénavant une Bulgare, suscitant btoutes les vannes possibles et imaginables ("bulgare du nord/de l'est, pot de yahourt...etc).
De retour, elle est dorénavant une Bulgare, suscitant toutes les vannes possibles et imaginables (« bulgare du nord/de l’est, pot de yahourt…etc).

Pourquoi ce pays ? Parce que Bulgarie > Sylvie Vartan > Jean-Luc Azoulay

Il faut attendre l’épisode n°125, le bien nommé « Yahourt bulgare », pour revoir Macha. Cette fois, elle incarne une jeune bulgare que François a rencontré dans son exil temporaire dans le Poitou ! Pourquoi la Bulgarie, et non l’Estonie, le pays natal de Macha (bien qu’elle soit russophone) ? Tout simplement parce que Jean-Luc Azoulay est fou amoureux depuis sa tendre adolescence d’une certain Sylvie Vartanian, l’idole des sixties. Ainsi, Macha devient Svetlana Zebova, une jeune étudiante bulgare qui débarque à Paris pour quitter le Poitou, devenu pesant à ses yeux.

Ils ne l'ont pas loupé la petite Macha, avec ce vieux style de fermière post-soéviétique.
Ils ne l’ont pas loupé la petite Macha, avec ce vieux style de koulak post-soviétique.

Mais François a une fois de plus pris ses rêves pour la réalité. Alors qu’il annonce à tout le monde que Svetlana est sa petite amie, celle-ci n’a absolument pas envie de sortir avec le nerd de la bande.

Les scénaristes ne savent pas vraiment quoi faire de ce personnage

Au contraire, c’est avec Luc qu’elle forme rapidement un couple, dont le destin sera bref. Dès l’épisode n°129 « Ami, amies », Svetlana se fait larguer par Luc pour une autre fille, qui quitte aussitôt la France pour la Finlande (dans le contexte que l’on sait depuis les révélations de Fabien Remblier). Svetlana aura désormais un rôle bâtard. Les scénaristes ne savent pas vraiment quoi faire de cette fille, si ce n’est à montrer un François plus pathétique que jamais, acceptant de la voir roucouler avec d’autres hommes si elle daigne lui laisse embrasser ses mains !

Si François accepte que sa Svetlana puisse sortir avec ses potes, il n’en reste pas moins le seul à pouvoir s’adonner à son fétichisme avec la belle bulgare : celui des mains.

Finalement, les événement se précipitent pour Svetlana. Alors que Justine est revenue en compagnie de son « best friend » américain incarné par le très fade Robert Nilson, Isabelle sème à nouveau la zizanie en découvrant une photo compromettante (on y voit Justine embrassant Mickael).

Jérôme apprend cette fâcheuse histoire et décide sur-le-champ de sortir avec Svetlana. Toutefois, l’affaire de la photo sera démontée, tout rentrera dans l’ordre. Quant à Mickael, il aura l’occasion de flirter un temps avec Debbie avant de reprendre son Charter direction les États-Unis.

Svetlana termine la série dans les bras d'un blouson noir (le comédien est le même mais rien à voir avec le fantasque Martial des Années Fac).
Svetlana termine la série dans les bras d’un blouson noir (le comédien est le même mais rien à voir avec le fantasque Martial des Années Fac).

On aurait pu croire que Svetlana disparaîtrait pour toujours après une telle histoire, mais elle revient à l’épisode n°138 « Retours en fanfare » pour une ultime apparition. On y apprend que François est persuadé que Svetlana a été enlevée par un « blouson noir ».

Le nerd a alors décidé de suivre nuit et jour sa bien aimée, mais a bien sur été repéré par Jimmy, le type qui sort avec Svetlana. Incarné par Christophe Gauzeran (le futur Martial de la salle de sport des Années Fac) n’est pas un tendre : après avoir cassé la gueule de Jérôme en cherchant François, il finit par expliquer au reste de la bande que Svetlana est sa petite amie, et qu’il ne supporte plus d’être suivi.

C’est ainsi que se termine l’aventure de Macha au sein de Premiers Baisers, par une dernière phrase prémonitoire : « Peut être on se reverra un jour… » Car oui, Macha reviendra dans le giron AB, mais dans un tout autre rôle, celui d’Olga, dès les Mystères de l’Amour. Un rôle de « ruskov » taillé sur mesure, où Macha a pu montrer enfin une facette plus drôle et subversive que son personnage de Svetlana, bien trop sage pour être honnête.

Jenny, l’américaine dévergondée

Avec Anne-Liese Juge dans le rôle de Jenny, une nouvelle copine américaine de Justine débarque chez les Girard. Dans l’épisode éponyme n°112 « Jenny », la jeune étudiante américaine se présente sous les traits d’une fille chic et guindée, old school.

Jenny, une américaine stricte et sage...
Jenny, une américaine stricte et sage…

« Hello Roger ! Vous permettez que je t’appelles Roger ? (…) Mmm, il fait chaud ici »

Pourtant, dès le lendemain, c’est à une « métamorphose », selon le juste terme de Monsieur Girard, que l’on assiste. Jenny se pointe en effet dans la cuisine en nuisette et provoque sans gêne le père de Justine : « Hello Roger ! Vous permettez que je t’appelles Roger ? (…) Mmm, il fait chaud ici. » Jenny est surtout très excitée à l’idée d’enfin « visiter Paris et… le petit copain de Justine » ; comprendre, rencontrer les amis de Justine, son mec et aller à la cafète.

... mais ça c'était avant la France, le pays de la débauche.
… mais ça c’était avant la France, le pays de la débauche.

Visiblement émoustillé par le petit show de Jenny, Monsieur Girard préfère appeler sa femme au secours, tandis que Jenny part voir les garçons. En véritable petite salope, elle invente auprès de Jérôme une histoire entre Justine et un certain Bobby… bien entendu, le fiancé tombe dans le panneau.

Heureusement, c’est cette gourde de Debbie qui sauve le couple, même si elle en profite pour se laisser embrasser par le seigneur des queutards de Premiers Baisers qu’est Jérôme…

 

Arnaud Odend'Hal aka William, une caricature de rosbeef dans l'épisode n°10 "L'anglais".
Arnaud Odend’Hal aka William, une caricature de rosbeef dans l’épisode n°10 « L’anglais ». Apparemment, il serait devenu depuis le temps chirurgien dentaire !
Ruppert Degas (Olivier) et Gérard Smurthwaite (Mike). Deux correspondants écossais hébergés chez les Girard, dont un pas vraiment très sympathique.
Ruppert Degas (Olivier) et Gérard Smurthwaite (Mike). Deux correspondants écossais hébergés chez les Girard, dont un pas vraiment très sympathique.
Robert Nilson aka Mickeal, l'ami américain de Justine, incapable d'aligner deux mots en français et qui en plus fout la merde avec Jérôme.
Robert Nilson aka Mickael, l’ami américain de Justine. Il est incapable d’aligner deux mots en français et en plus fout la merde avec Jérôme.
Emma Scaife (Carrie) et Sarah Escorsa (Emmy), deux "conquêtes" de Luc et Joël dans un remale raté de "A nous les petites anglaises".
Emma Scaife (Carrie) et Sarah Escorsa (Emmy), deux « conquêtes » de Luc et Joël dans un remake raté de « A nous les petites anglaises ».
Kevin, encore un correspondant étranger, qui drague d'abord Justine avant de vivre une petite histoire avec Annette.
Kevin, encore un correspondant étranger, qui drague d’abord Justine avant de vivre une grande mais éphémère histoire d’amour avec Annette.
Philippe Eustachon aka Sakamoto, sans doute le personnage le plus original de la sitcom. C'est le fils du client japonais de Mme Girard, qui fait craquer toutes les filles.
Philippe Eustachon aka Sakamoto, sans doute le personnage le plus original de la sitcom. C’est le fils du client japonais de Mme Girard, qui fait craquer toutes les filles. Et attention, il ne parle pas que « tching tchong tchang tching tchang » pour parler comme PNL

Commentaires