Top 10 des personnalités « AB » de l’année 2015

0
Bienvenue à JLA Manager 2015. Virez Elsa, trouvez sa remplaçante, et misez tout sur la pépite JB Sagory.
Bienvenue à JLA Manager 2015. Virez Elsa, trouvez sa remplaçante, et misez tout sur la pépite JB Sagory.

L’année 2015 s’achève. Pour la première fois depuis le « revival 2010 », on constate un certain reflux dans la couverture médiatique des anciennes stars AB. Concrètement, l’étiquette AB génère moins de clics,le phénomène semblant passer de mode. Les grands buzzs de la série phare, les Mystères de l’Amour, sont inexistants. Terminés les « Annettegate », les buzz sur la sexualité de Nicolas et José, ou encore l’affaire « Zemmour VS Hélène et les garçons »…etc. Néanmoins, si l’actualité post-AB s’est légèrement tarie, quelques comédiens ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Voici notre sélection et nos choix.

1. Jean-Baptiste Sagory

Seul rookie de la sélection, JBS est sans aucun doute la vraie et unique révélation de cette année 2015 dans les Mystères. Une pépite, comme seul JLA sait les dénicher. Personnage clé de l’intrigue entre Chloé et Christian, JBS est peut-être le nouveau Benoît Solès tant espéré, un comédien de haut niveau, l’aspect théâtral en moins. Beau gosse, mal coiffé, mal rasé, homo mais pas trop, fumeur occasionnel, habillé en hipster, le tout porté par une voix cassée, JBS détonne dans la série et apporte une touche salutaire de stupre et de luxure à une série souvent bien fade, encore trop peuplée de minets plus ou moins (in)supportables.

La nouvelle rock star des Mystères de l'amour ?
La nouvelle rock star des Mystères de l’amour ?

Comme toujours, JLA semble avoir trouvé en lui un comédien connecté à son univers, calibré à sa manière de travailler. Il est certain que leur collaboration peut aboutir à de très bonnes choses par la suite. Dans une de ses premières interviews, le jeune comédien a pu déclarer à cet égard : « J’ai été agréablement surpris parce que c’était exactement ce que je voulais pour Sylvain. Sur le plateau de tournage, nous sommes relativement libres de proposer des idées dans le jeu. Jean-Luc Azoulay s’inspire de nos réactions et s’adapte. Il sait voir en nous. Il a compris où je voulais aller. »

Il est certain que Jean-Baptiste a compris le système mis en place par JLA. Surtout, il est dorénavant le comédien à suivre. A voir s’il restera dans le giron de JLA ou volera de ses propres ailes. L’étiquette AB va-t-elle une nouvelle fois frapper un membre de la désormais troisième génération des comédiens de JLA ? Et surtout, va-t-il finir un jour par sodomiser un jour Christian ?

2. Elsa Esnoult

L’histoire se répète, ou du moins bégaie. Voilà ce qu’on peut retenir de l’année 2015 au sujet d’Elsa Esnoult, puisque pour la deuxième fois consécutive elle termine en seconde position de notre top personnalité AB. L’année 2014 avait été simplement extraordinaire pour la « Poulidor » de la sitcomologie. Elsa était alors lancée dans l’arène médiatique par un producteur qui voyait en elle sa nouvelle muse, la « nouvelle Hélène », voire la « nouvelle Lola » (car bien plus sexualisée). Mais patatras, tout s’est méchamment cassé la gueule. Matraquées comme jamais dans les Mystères, les « tubes » d’Elsa n’auront jamais dépassés les folles attentes placées en elle. En outre, son fameux concert s’est finalement avéré n’être qu’un simple show-case, plus rempli par la petite cour de JLA et une horde d’invités que par de vrais fans. Qui sont ces derniers, et combien sont-ils en réalité ? Impossible de répondre, même si on a la preuve aujourd’hui qu’ils sont peu nombreux à manifester leur tristesse de ne plus voir la bouille d’Elsa dans la série.

L'heure est à la fin du conte de fées pour Elsa... back to reality.
Fin du conte de fées pour Elsa… back to reality.

Beaucoup d’encre virtuelle a été coulée sur les forums et les réseaux sociaux quant à la véritable explication de la disparition d’Elsa des radars azouléens. Dans la série, l’histoire est pourtant claire : Fanny part aux USA pour vivre son rêve américain, mais tombe amoureuse de son producteur (Fava Junior) et largue son Fou-foutre d’Amour (Cri-cri). Mais l’envers du décor est forcément différent. Ce « départ » tient plus d’un exil à la finlandaise (c’est-à-dire un licenciement dans le jargon azouléen) qu’à une simple affaire de scénario. Car JLA ne communique plus sur sa « muse », si ce n’est pour gratter quelques cd’s par des rééditions douteuses de ses albums (ou plutôt son unique opus dit « deluxe » et un pseudo « live »). Pire, dans la série, Fanny est remplacée par une nouvelle chanteuse, brune aussi, sans charisme non plus par ailleurs. De quoi donner un « seum » destructeur à Elsa…

Dans la sphère de la communauté AB, de nombreuses théories circulent sur les raisons d’une telle rupture. Pour certains, c’est l’affaire d’une simple rivalité entre la femme du patron, la fameuse et jalouse Isabelle Bouysse, qui aurait poussé JLA à écarter Elsa. Pour d’autres, les causes seraient à chercher dans l’échec commercial terrible qu’a connu l’album. Enfin, certains y voient le résultat d’un conflit de nature artistique, et/ou financier, entre le producteur et la sitco-chanteuse, comme ce fut le cas naguère avec des fortes têtes comme Christophe Rippert. Désormais, Elsa tente tant bien que mal de rebondir. Son chemin de croix pourrait être long, mais on sait tous que tous les comédiens passés par JLA, vivotant au Pôle-Emploi, finissent fatalement par revenir au bercail, la queue entre les jambes. 2016 sera peut-être l’année E.E et celui d’un come-back fracassant.

L'heure est à la pratique de la philosophie, histoire peut-être de ne plus se "faire carotter".
L’heure est à la pratique de la philosophie, histoire peut-être de ne plus se faire carotter.

3. Cathy Andrieu

Cathy écrase facilement la concurrence niveau beauté naturelle. Les Mystères de la MILF.
Cathy écrase facilement la concurrence niveau beauté naturelle. Les Mystères de la MILF.

« Jean-Luc Azoulay a su me convaincre. Il m’avait appelé pour me proposer de revenir sur un épisode. J’ai apprécié ses retrouvailles avec tous les comédiens. Ensuite, Jean-Luc m’a demandé si je voulais rester dans la série. J’ai accepté. Je n’y serai pas à temps plein, car j’ai un autre métier, mais mon personnage apparaîtra régulièrement. C’est un amusement pour moi. Cela me permet de retrouver les copains et de rejouer la comédie« . C’est dans la seule interview trouvable de la sublime Cathy Andrieu que l’on apprend la genèse du come-back le plus inattendu de l’année. Toujours aussi persuasif, JLA a su convaincre Cathy, membre fondateur et historique de la quadrilogie d’Hélène, de rempiler pour les autres « saisons » de LMDLA. Son personnage est désormais celui d’une MILF photographe professionnelle, un rôle donc taillée sur mesure. Mieux, le producteur-scénariste a la brillante idée d’inventer un enfant à Cathy, directement issu des couilles de ce cher José : Julien, un homosexuel d’une vingtaine d’années, tout heureux de retrouver son papa.

Pour ceux qui ne suivent pas, José et Cathy ont baisé dans les 90's et ont eu un gosse !
Pour ceux qui ne suivent pas, José et Cathy ont baisé dans les 90’s et ont eu un gosse !

Pour le plus grand plaisir des adeptes de l’Hélènisme forcené, Cathy et José finissent par se mettre en couple, offrant enfin à leur primogéniture une famille sur laquelle il a longtemps fantasmé. Bien sûr, la vie sentimentale dans LMDLA étant ce qu’elle est, rien n’est simple. Si Cathy a été larguée par Étienne pour de la chaire fraîche, elle n’a pas pour autant arrêté toute vie sexuelle et a bien au contraire enchaîné les relations avec les hommes. A voir si son couple chaotique qu’elle forme avec José pourra tenir à terme. Quoiqu’il en soit, le retour de Cathy est clairement une réussite pour tous les fans de l’univers AB et la jolie comédienne mérite bien sa place sur le podium.

4. Rochelle Redfield

Evil Johanna. Retour réussi.
Evil Johanna. Retour plutôt réussi.

Un autre come-back, moins retentissant (elle était déjà revenue dans les Mystères de l’Amour) mais peut-être plus étonnant cette fois, celui de Rochelle, la mythique Johanna McCormick. Déjà aperçue dans la série Dreams, Rochelle a imposé pour le coup ses conditions : il fallait lui donner un rôle plus intéressant, plus profond, mois cul-cul. JLA a manifestement compris le message, puisqu’il a fait de Johanna un personnage digne des grands épisodes de Dallas. Elle est ainsi devenue une femme d’affaires impitoyable, prête à détruire son amitié avec la bande à Hélène pour gagner un max de pognons. On félicite la comédienne et JLA de nous offrir ce genre de retournements, en espérant qu’il aille jusqu’au bout de son délire.

5. Jean-Luc Azoulay

Le boss a fait moins parler de lui cette année dans les médias. C’est que « Dieu » travaille beaucoup, et sur tous les fronts. Le domaine qui nous intéresse le plus est bien entendu son œuvre intemporelle mais controversée : les Mystères de l’Amour. Car la crise n’est pas loin. On a pu le noter, il y a une certaine forme de désaffection. Pas de la part du public de TMC, toujours en nombre pour suivre les aventures des héros de la plus longue grande saga télévisuelle française. Mais peut-être bien ç chercher du côté des fans de la première heure, las de voir les épisodes sombrer chaque jour dans une certaine monotonie, avec une lenteur à faire pâlir les pires épisodes des Vacances de l’Amour, pourtant déjà référence en la matière. Mais si JLA a semble-t-il perdu (temporairement ?) la main pour le buzz, il n’en reste pas moins la personnalité clé, le capitaine du bateau AB qui maintient à flot l’univers AB malgré toutes les critiques des sceptiques.

Dans d’autres domaines, JLA a aussi fait parler de lui. Et pas toujours en bien. L’éviction de sa pouliche, Elsa Esnoult, a fait jaser dans le microcosme. Néanmoins, son soutien inconditionnel envers Hélène ne s’est pas démenti. La preuve : cette improbable tournée en Chine, totalement éclipsée toutefois par les attentats de Novembre. JLA croit dur comme fer au nouvel eldorado chinois : « Nous prévoyons déjà une autre tournée l’année prochaine, ainsi qu’un album destiné à la Chine. Dedans, il y aura huit chansons en chinois. » A la manière du destin de nombreux groupes de hard rock en déclin, « l’effet » Spinal Tap semble se faire sentir pour une Hélène totalement ringardisée en France. L’Asie est ainsi perçue par son producteur comme un nouvel horizon pour de nouveaux concerts et ventes de disques. Il ne manque plus qu’à Hélène qu’une licence en mandarin pour se lancer définitivement dans le grain bain…

Enfin JLA est devenu (enfin) un acteur important sur les réseaux sociaux. Son twitter offre ainsi régulièrement de belles perles. Petit florilège :

Quand JLA répond à ses détracteurs sur l'invraisemblance de ses scénarios. Grandiose.
Quand JLA répond à ses détracteurs sur l’invraisemblance de ses scénarios. Grandiose.
JLA sait aussi flatter ses fans. Et en effet, nous aussi on a constaté une forte hétérogénéité, mais dans le QI de certains "fans" de la série...
JLA sait aussi flatter ses fans. Et en effet, nous aussi on a constaté une forte hétérogénéité, mais dans le QI de certains « fans » de la série…
Au moins, c'est déjà ça d'aimer soi-même sa propre série.
Au moins, c’est déjà ça d’aimer soi-même sa propre série.
Tweet de l'année. Sans aucun doute.
Tweet de l’année. Sans aucun doute.
JLA parait ainsi aussi surréaliste que sa propre série. C'est fort, très fort.
JLA parait ainsi aussi surréaliste que sa propre série. C’est fort, très fort.
Sommes-nous ici dans un univers parallèle ?
Sommes-nous ici dans un univers parallèle?
Même Dieu ne semble pas vraiment comprendre où il en est. L'univers JLA est aussi et avant tout un gros bordel, et c'est ça qu'on aime.
Même Dieu ne semble pas vraiment comprendre où il en est. L’univers JLA est aussi et avant tout un gros bordel, et c’est ça qu’on aime.

6. Marion Huguenin

Les "cam hots" de Chloé ont durablement l'esprit des fans des Mystères de l'Amour...
Les « hot cams » de Chloé ont durablement l’esprit des amateurs des Mystères de l’Amour…

Et si finalement 2015 était l’année de la petite Chloé Girard ? Son personnage tant attendu avait suscité un grand émoi dans la communauté sitcomologique lors de son entrée fracassante dans les Mystères de l’Amour. Pourtant, Chloé n’avait jusque-là pas réellement trouvé sa place, concurrencée notamment par l’omniprésente Elsa qui incarnait Fanny, la peste suave. Avec le départ fracassant de la petite protégée du producteur, une brèche s’est ouverte pour Chloé. Finies mes histoires de drogue. De même pour sa bisexualité latente. Pour la première fois, Chloé sort avec un historique de la bande, le Fou-foutre d’Amour, et semble bien être partie pour figurer comme une des vedettes des saisons à venir.

En outre, Marion Huguenin a su titiller les cavités orbitaires des téléspectateurs, assoiffés de perversité et de gros plans bien saignants sur les corps des actrices. En devenant ainsi « cam-girl », Chloé a montré qu’elle possédait de solides « atouts » pour s’imposer comme une des comédiennes phares de la série. Et sa relative qualité d’acting fait d’elle une valeur sûre de la série.

7. Anthony Dupray

Désormais, c'est Anthony qui reçoit les doigts. Tout change.
Désormais, c’est Anthony qui prend des doigts. Tout change.

Doit-on être étonné de la présence d’Anthony Dupray dans cette sélection ? Oui et non. En effet, il n’y a pas de grand retour d’Anthony dans une série, et malheureusement encore moins dans les Mystères de l’Amour. Et c’est bien dommage. Toutefois, Anthony a réalisé un pseudo buzz en 2015, surfant sur les articles putassiers qui ont pullulé le net suite au fameux dossier de SoFilm concernant les exploits sexuels des héros d’AB Productions (même si tous les sitcomologues le martèlent depuis des années, Fabien Remblier le dit depuis 2005). Ainsi, dans l’excellent média d’information qu’est Public, Anthony s’est lâché : « Heureusement, on avait 20 ans. Heureusement qu’on couchait ensemble. Ce serait triste de ne rien faire. On était en studios pas au monastère. Il y a eu des couples éphémères, il y a eu des couples qui ont duré mais effectivement on était tous les jours ensemble, donc il y a eu de très belles rencontres. »

Malheureusement, l’ex petite frappe du Havre n’a pas osé aller jusqu’au bout de son buzz. Le Dupray n’est pas une « balance », et le proclame ouvertement : « C’est le genre de chose que je ne dévoile jamais. J’ai eu quelques aventures avec de jolies comédiennes dans ma série mais aussi dans d’autres séries. C’est important de ne pas dévoiler leurs noms. Certaines sont aujourd’hui mariées, ont des enfants et je respecte ça. » Tony est un homme de principe. Certes, il a pu se taper des dizaines de figurantes, ses collègues, peut-être même Ariane (!), mais lui, il respecte. Ce mec est un génie.

L’autre facette de l’homme qui nous a tant plu cette année 2015 est son activité endiablée sur les réseaux sociaux. Anthony est un homme de conviction, et sait mettre en valeur ses passions et ses coups de cœur, comme à la belle époque. Les attentats de Novembre ont été ainsi l’occasion pour lui de mettre, en toute sobriété, en valeur l’action des forces de l’ordre.

Doit-on en rire ou en pleurer ?
Doit-on en rire ou en pleurer ?

8. Bernard Minet

2015 et la hype Minet. Ce fut court mais bon.
2015 et la hype Minet. Ce fut court mais bon.

Un historique de la maison AB qui a fait parler de lui cette année, avec un livre qui plus est, mérite toute notre attention. La bibliographie sur les années sitcom se faisant rare, l’autobiographie de « Nar’minet », écrite par la fameuse Clarisse Mérigeot, a fait honneur au personnage, et nous a révélé de sympathiques anecdotes. On se souviendra à ce propos du terrible clash entre JLA et Minet, quand ce dernier s’amusa à parodier le célèbre générique du dessin animé les Chevaliers du Zodiac en « Les Charcutiers d’Aurillac ».

De passage de temps en temps dans les Mystères, dans un rôle resté bloqué en 1992, Minet représente une forme rare et louable de fidélité à son propre personnage, à une époque bénie. S’il est resté discret dans les médias, Minet a su apporter en 2015 sa pierre à l’édifice, afin que personne n’oublie les folles années AB. Amen.

9. Magalie Semetys

Pour la deuxième année consécutive, Magalie, ou plutôt Mag, se retrouve dans cette liste, une liste aussi espérée que redoutée par nos chers comédiens. Il faut dire que la jeune femme tente par tous les moyens de faire parler d’elle sur les réseaux sociaux, du moins essaye-t-elle. La com’ de Mag est rudimentaire, à base de kikouteries désolantes et de vidéos surréalistes où l’on peut la voir playbacker dans le métro ou se balader dans la rue avec une perche à selfie.

Marie et sa perruque en danger dans la série ?
Marie et sa perruque en danger dans la série ?

Outre son personnage de capitaine de police absolument pas crédible, elle est aussi bien placée dans le « Game of Nico’s » de la série de part son rang de petite amie officielle du Don Juan des Mystères. Pourtant, la fin d’année 2015 présente quelques nuages assombrissant la belle dynamique semetysienne. La comédienne pistonnée voit en effet son personnage prendre des coups de couteaux, au propre comme au figuré, humilié par un Nico qui manifeste à chaque épisode plus de dégoût pour elle que de tendresse. Sa jalousie maladive et son look douteux ne plaidant bien sûr pas pour sa cause.

Enfin récemment, la miss semble avoir perdu son sang-froid, chahutée sur son twitter et insultant une frange des téléspectateurs de la série, dont nous. Heureusement il lui reste une fidèle nuée de fans, que l’on peut tenter de cerner dans les innombrables retweets que la comédienne relaye quotidiennement. On se raccroche à ce qu’on peut, afin peut-être de ne pas finir elle-même à son tour esnoultisé.

Les "cassos social" donc. Les sitcomologues te saluent bien, l'amie.
Les « cassos social » donc. Les sitcomologues te saluent bien, l’amie.

10. Audrey Moore

Toujours plus loin, toujours plus salace.
Toujours plus loin, toujours plus salace.

La Pétoud mérite aisément sa place dans ce top 2015, du fait principalement de son rôle dans LMDLA. Un rôle de méchante qui lui va à ravir, d’une part parce que la voir en gentille amnésique était franchement lassant, et surtout parce qu’elle remplace numériquement la vraie grande perte de la série, à savoir la disparition d’Ingrid/Carole, sa compatriote.

La mère du gosse de Nico est ainsi redevenue le monstre machiavélique qu’elle était dans LVDLA, prête à tout pour détruire l’empire des Watson, tout en restant bien sur adorée d’une Hélène plus naïve que jamais. Audrey est aussi à féliciter pour son courage en acceptant à peu près tous les fantasmes de JLA, décidément en grande forme, se mettant ainsi à l’affiche dans des scènes SM, fétichistes, « cul-inaires »…Etc. Bravo.

 

PS : On pense à toi Framboisier. La personnalité de 2015, c’est surtout toi. La bise là tu es, où tu dois bien faire le con.

Commentaires